Société

Saint-Égrève : deux habitants lancent une pétition contre l'excès de feux rouges

Par Gérard Fourgeaud, France Bleu Isère et France Bleu mercredi 2 novembre 2016 à 17:56

Il y a 33 feux en 7 kilomètres le long de la ligne de tram E.
Il y a 33 feux en 7 kilomètres le long de la ligne de tram E. © Getty - Daniel Kulinski

Deux habitants de Saint-Égrève, en Isère, lancent une pétition pour demander des feux rouges plus intelligents le long de la ligne de Tram E. 650 personnes l'ont déjà signée. Il y a 33 feux rouges sur 7 km, de Saint-Martin-le-Vinoux, jusqu'au Fontanil. En moyenne, un feu tous les 200 mètres.

Qui n'a pas pesté contre un feu rouge qui dure un peu trop longtemps ? Un feu qui vous arrête alors qu'il n'y a personne qui traverse ? À Saint-Égrève, en Isère, deux habitants en ont eu tellement marre qu'ils ont lancé une pétition car ils en ont "Ras les feux", ras le bol des feux rouges superflus.

Louis Brissot et Jean-Paul Misslin sont de "simples citoyens" disent-ils, mais ils estiment que ce problème touche tout le monde. Ils citent els risques pour la sécurité routière, les quantités de carburants gaspillés, l’exaspération des automobilistes ou la fluidité du trafic comme arguments pour diminuer le nombre de feux rouges le long de la ligne du tram E qui va de Saint-Martin-le-Vinoux, jusqu'au Fontanil.

Les feux le long de la ligne de tram E. - Aucun(e)
Les feux le long de la ligne de tram E. - Louis Brissot

Laisser les feux au vert par défaut

Ils citent le cas de ce salarié qui est bloqué à 4 heures du matin, alors qu'il n'y a aucun tram sur la voie, qu'il n'y a pas de piéton et quelques rares voitures. Ces deux citoyens estiment que trop souvent, ces feux passent au rouge et bloquent la circulation sur l'ancienne nationale alors qu'il n'y a ni voiture, ni piéton sur les axes perpendiculaires. Ils demandent qu'on laisse les feux au vert quand il n'y a pas de demande transversale.

→ Pour aller plus loin : les arguments de la pétition

↓ REPORTAGE SONORE : notre reporter a voulu se rendre compte par lui-même

Gérard Fourgeaud a refait une partie du parcours mecredi en fin d'après midi. Sur 13 feux rouge ou vert, il a attendu 5 fois pour rien. Aucune voiture, aucun piéton sur l'axe perpendiculaire. Écoutez son reportage.

Reportage "ras Les Feux"