Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Rassemblements "pour la messe" : Gérald Darmanin met en garde les manifestants

- Mis à jour le -
Par , France Bleu

Le ministre de l'Intérieur a prévenu qu'il n'hésiterait pas à "envoyer les policiers et gendarmes verbaliser", en cas "d'acte répété", les catholiques qui manifesteraient pour la réouverture des messes, comme prévu ce week-end dans plusieurs villes de France.

Rassemblement de catholiques devant l'église Saint-Sulpice à Paris pour demander le retour des messes.
Rassemblement de catholiques devant l'église Saint-Sulpice à Paris pour demander le retour des messes. © AFP - Samuel Boivin / NurPhoto

Alors que des rassemblements pour protester contre l'interdiction des messes pendant le confinement sont prévus tout au long du week-end à Chambéry, Bordeaux, Nantes, Paris, Strasbourg ou Lyon, le ministre de l'Intérieur "appelle chacun à respecter la loi de la République" et prévient que des sanctions seront prises en cas de non-respect des règles. "Bien sûr que la liberté de culte est très importante, nous avons d'ailleurs laissé ouverts les lieux de culte (...) mais la vie est plus importante que tout, et la vie c'est de lutter contre le coronavirus", a déclaré vendredi Gérald Darmanin.

Le ministre de l'Intérieur a également indiqué sur son compte Twitter qu'il réunirait ce lundi matin "pour la seconde fois, les représentants des principaux cultes", afin d'évoquer "les conditions dans lesquelles pourraient se tenir à nouveau des cérémonies dans les lieux de culte en fonction de l'évolution de la situation sanitaire".

Dans la soirée de vendredi, plusieurs centaines de catholiques se sont réunis à Paris devant l'église Saint-Sulpice fermée pour demander la reprise des cérémonies. Par ailleurs, le préfet de police a interdit un nouveau rassemblement prévu ce dimanche, devant la même église. "En dépit de l'engagement des organisateurs de faire respecter la distanciation sociale et les gestes barrières, les forces de l'ordre ont constaté que ces mesures sanitaires n'étaient pas correctement suivies", souligne la préfecture de police. En outre, des "prières de rue", qui étaient interdites, ont été "constatées et relayées, notamment sur les réseaux sociaux", poursuit-elle.

Une pétition en ligne "pour la messe" envoyée à Emmanuel Macron a par ailleurs recueilli plus de 100.000 signatures.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess