Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Rassemblés devant le commissariat de Chambéry, les policiers savoyards réclament "de la reconnaissance"

-
Par , France Bleu Pays de Savoie

Les policiers savoyards se sont rassemblés ce vendredi matin devant le commissariat de Chambéry. Ils étaient environ 80, avec également des élus, pour réclamer davantage de considération et que l'on arrête de les stigmatiser.

Les policiers ont jeté leurs menottes et autres objets devant le commissariat
Les policiers ont jeté leurs menottes et autres objets devant le commissariat © Radio France - Luc Chemla

Ils en ont assez et le font savoir. Les policiers de la Savoie se sont rassemblés ce vendredi matin devant le commissariat de Chambéry. Ils étaient environ 80, avec à leur côté plusieurs élus et maires du département

Les policiers et élus rassemblés devant le commissariat
Les policiers et élus rassemblés devant le commissariat © Radio France - Luc Chemla

Après une courte prise de parole d'un représentant du syndicat Alliance, les agents ont lancé leur menottes, craqués de fumigènes aux couleur de la France, applaudis pendant une minute et mis en marche leur gyrophares. 

Les menottes des policiers devant le commissariat de Chambéry
Les menottes des policiers devant le commissariat de Chambéry © Radio France - Luc Chemla

"La police n'est pas une serpillière"

Le but de se rassemblement est la "défense du métier de policiers" rappelle au micro Emmanuel Courtois, secrétaire départemental d'Alliance en Savoie. "Les policiers ont été stigmatisés, abandonnés et insultés par certains. La police n'est pas une serpillière sur laquelle on s'essuie les pieds. Il y a 5 ans nous étions applaudis, maintenant nous nous sentons abandonnés." Emmanuel Courtois dénonce également 'les prises de paroles scandaleuses d'une partie de la classe politique" et a un message pour le gouvernement et la population _"_la république est debout grâce aux forces de l'ordre, nous demandons maintenant de la considération de la reconnaissance et un soutien face à toutes les attaques. Gardons la tête haute et retenons que 85 % de la population aime les forces de l'ordre."

Les policiers demandent également une rencontre avec Emmanuel Macron

L'insigne d'une policière à Chambéry
L'insigne d'une policière à Chambéry © Radio France - Luc Chemla
Choix de la station

À venir dansDanssecondess