Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Déconfinement dans l'Yonne : "on va enfin pouvoir voir notre petite-fille née en avril !"

-
Par , , France Bleu Auxerre

La réouverture de nombreux lieux de vie, cafés, restaurants, salles de spectacles, piscines, jardins publics, musées et la suppression de la limite de cent kilomètres autour de chez soi nous donnent un sentiment de liberté retrouvée. Réactions dans l'Yonne.

Fini la barrière des 100 km. Du bonheur pour les grands-parents qui n'avaient pu voir leurs petits-enfants
Fini la barrière des 100 km. Du bonheur pour les grands-parents qui n'avaient pu voir leurs petits-enfants © Maxppp - Thierry Roge

Voilà qui va redonner le sourire aux professionnels du tourisme, la limite de circulation de cent kilomètres autour de son domicile est supprimée à partir du 2 juin 2020. Le Premier ministre Edouard Philippe l'a annoncé ce jeudi, "les résultats sont bons sur le plan sanitaires, la règle sera désormais celle de la liberté". 

Les familles vont pouvoir se retrouver

Ce retour à la liberté de circulation va être vécu comme une libération pour bon nombre de grands-parents, comme Claudine à Joigny qui va enfin pouvoir découvrir la petite dernière de la famille à Dijon. "Nous avons une petite-fille née en avril que nous n'avons pas encore pu voir. Direction Dijon ! Je suis super contente de pouvoir la connaître, il était temps. Quelle bonne nouvelle".

"notre petite-fille est née au mois d'avril, on n'a pas encore pu la voir" - Claudine, à Joigny dans l'Yonne

Réouverture des collèges et des lycées

Toutes les écoles et tous les collèges dans l'Yonne vont pouvoir rouvrir à partir du 2 juin avec toujours des groupes de 15 enfants maximum. L'annonce a été faite ce jeudi par le ministre de l'Education nationale. En zone verte, l'Yonne est bien en vert, les lycées pourront également accueillir à nouveau des élèves. En revanche, l'épreuve oral du bac français pour les élèves de Première est annulée. 

Les chefs d'établissements se préparent depuis des semaines à cette réouverture. A Ancy-le-Franc, le principal et son équipe avaient préparé plusieurs scénario pour la reprise. Finalement avec le feu vert donné aujourd'hui par le gouvernement "on a décidé d'une reprise pour tous les niveaux dès la semaine prochaine, explique le principal Gilles Coffre. On accueillera les 6e et 5e le lundi et mardi et les 4e et 3e le jeudi et vendredi. On peut procéder ainsi car nous avons un très grand collège avec beaucoup de salles, un nombre suffisant de professeur et surtout du personnel qui seront chargés de nettoyer les salles après le passage des élèves". Le rectorat et le Conseil départemental se sont également engagés à fournir les masques nécessaires pour les élèves et le personnel. 

Le principal du collège d'Ancy-le-Franc

Le retour des spectacles

Les salles de spectacle et théâtres vont pouvoir rouvrir au mois de juin. Voilà le signe positif qu’attendait le monde de la culture. Mais l’effet ne sera pas forcément immédiat dans l’Yonne. Par exemple à Sens, le théâtre municipal n’avait plus qu’un concert programmé début juin avant la fin de sa saison. L’adjointe à la culture, Véronique Frantz accueille quand-même la nouvelle avec le sourire. "C'est une excellente nouvelle même si c'est la fin de saison pour nous. On aurait trop de difficultés à nous retourner par rapport aux artistes. On n'écarte pas les manifestations théâtrales pour cet été, mais peut-être dans d'autres lieux que le théâtre, qui rouvrirait ses portes en septembre, comme d'habitude"
 

"C'est une excellente nouvelle même si c'est la fin de la saison. Le théâtre rouvrira s'il n'y a pas de changement en septembre" - Véronique Frantz, adjointe au maire de Sens chargée de la culture

Encore un mois à attendre pour les cinémas

Parmi les nombreuses annonces du Premier ministre Édouard Philippe jeudi 28 mai : la réouverture de toutes les salles de cinémas de France le lundi 22 juin prochain. C'est à la demande des exploitants de cinémas qu'une réouverture nationale a pu être envisagée dans moins d'un mois. Édouard Philippe l'a rappelé : « C'est en milieu confiné que le risque est le plus fort. » 

La réouverture des cinémas le 22 juin prochain dans toute la France : « une énorme surprise ». - Cédric Aubry, directeur du cinéma Confluences de Sens.

Cependant, certains directeurs de complexes de salles noires ont fait part de leur étonnement à cette annonce. Cédric Aubry dirige le cinéma Confluences de Sens. « C'est une énorme surprise. C'est un signe très fort de retour à la normale. Les premières semaines seront forcément une période de transition avec à l'affiche, les films qui sont sortis juste avant le confinement comme De Gaulle ou Une bonne épouse. » Thomas Le Coquil, directeur du cinéma CGR d'Auxerre partage ce sentiment et prévient d'ores et déjà que les séances seront également soumises à un protocole sanitaire drastique : « On a prévu une formation pour notre personnel avant la réouverture pour acquérir les bons gestes. Les séances seront plus espacées de façon à ce que les gens qui sortent ne croisent pas ceux qui rentrent et les salles seront aérées 30 à 45 minutes entre chaque séance. » 

Retour presque à la normale donc pour tous les cinémas de France le lundi 22 juin prochain. Pour autant, les premières grandes têtes d'affiche comme Mulan, le nouveau Disney, ou le dernier film de Christopher Nolan Tenet ne sortiront en salles qu'un mois plus tard, à la date du 22 juillet.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess