Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Recensement : familles recomposées ou homoparentales, l'Insee s'adapte aux évolutions de la société

A l'occasion du lancement de son enquête annuelle de recensement, l'Insee Normandie révèle ce mardi 14 janvier 2020 les résultats d'une étude sur les familles recomposées. Au fil des années, l'institut de la statistique a fait évoluer ses questionnaires pour s'adapter à la société actuelle.

Les questionnaires de recensement de l'Insee s'adaptent aux différentes formes de familles.
Les questionnaires de recensement de l'Insee s'adaptent aux différentes formes de familles. © Maxppp - Frédéric Cirou

Normandie, France

Depuis 2018, l'enquête annuelle de recensement de la population comprend des questions plus détaillées sur les relations entre les habitants du logement, notamment sur les liens familiaux. C'est ce qui permet à l'Insee de publier ce mardi 14 janvier 2020 en Normandie les résultats d'une étude sur les familles recomposées. En résumé, on retiendra que sur 100 enfants, 12 vivent en famille recomposée, 20 dans une famille monoparentale et 68 dans une famille dite "traditionnelle". Autrement dit, en Normandie, 10% des familles sont recomposées c'est-à-dire un couple de parents et au moins un enfant mineur né d'une précédent union. Dans la région, l'Eure est le département qui compte le plus d'enfants en famille recomposée, la Manche le département où il y a le plus d'enfants en famille dite "traditionnelle". 

Que chaque famille se reconnaisse

"On cherche à s'adapter à la population et que chacun puisse se retrouver" explique Domitille Rinaudo, adjointe au responsable du recensement de l'Insee Normandie. Et au chapitre des adaptations de l'institut de la statistique publique, le questionnaire a évolué. Cette année, après interpellation d'associations de défense des droits des familles homoparentales, le questionnaire internet est adapté aux familles homoparentales sur les questions des liens de parenté "père", "mère" . Le questionnaire "papier" devait être également modernisé pour 2021. 

L'Insee lançait officiellement sa campagne de recensement pour 2020 ce mardi. A partir du jeudi 16 janvier et jusqu'au 15 février (pour les communes de moins de 10.000 habitants) ou jusqu'au 22 février (pour celles de plus de 10.000 habitants), 1500 agents recenseurs de l'Insee vont arpenter la région pour inciter chacun à répondre à leur questionnaire. Le recensement se fait aussi sur le site internet de l'Insee.

Le questionnaire de l'Insee propose désormais des liens de parenté "père" ou "mère" pour les familles homoparentales. - Radio France
Le questionnaire de l'Insee propose désormais des liens de parenté "père" ou "mère" pour les familles homoparentales. © Radio France - Jade Peychieras
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu