Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Démographie INSEE : l'Auvergne comptait 1.364.156 habitants au dernier recensement

-
Par , , France Bleu Pays d'Auvergne

Si le Puy-de-Dôme et la Haute-Loire ont vu leur population augmenter entre 2012 et 2017, l'Allier et le Cantal continuent de perdre des habitants. Heureusement l'Auvergne reste attractive. Les détails de la démographie en Auvergne avec les derniers chiffres publiés par l'INSEE.

Clermont-Ferrand comptait 143.886 habitants au 1er janvier 2017
Clermont-Ferrand comptait 143.886 habitants au 1er janvier 2017 © Radio France - Emmanuel Moreau

Auvergne, France

La nouvelle campagne de recensement commence ce 16 janvier 2020. Toutes les personnes concernées ont déjà été informées. Cette année, 273 communes vont être recensées dans les quatre départements auvergnats. Et 710 agents recenseurs assermentés vont se déployer sur le terrain. Il est possible de collecter les informations soit par internet ou sur le formulaire papier si vous préférer. En ligne, Il suffit de ce connecter sur le site www.le-recensement-et-moi.fr et de vous loguer avec vos identifiants communiqués par l'agent recenseur. 

Attention cette démarche est entièrement gratuite. Et l'agent recenseur doit vous présenter sa carte officielle bleu blanc rouge. La campagne de recensement se termine le 15 février pour les communes de moins de 10 000 habitants et jusqu'au 22 février pour les communes de 10 000 habitants et plus.

Carte officielle d'un agent recenseur. - Aucun(e)
Carte officielle d'un agent recenseur. - R

Ce recensement est important pour votre commune car de ce nombre d'habitants officiel dépend une multitude de décisions importantes pour la commune. "Le nombre de pharmacies par exemple" explique Bertrand Kauffmann, Directeur adjoint de l'Insee Auvergne-Rhône-Alpes. "Mais aussi la dotation de l’État. plus il y a d'habitants, plus cette dotation est importante." Le recensement permet aussi de dresser le profil de la population des territoires.  En attendant, voici un récapitulatif en chiffres de la démographie en Auvergne. Les dernières statistiques de population ont été établies au 1er janvier 2017.

Puy-de-Dôme

Le Puy-de-Dôme concentre la moitié de la population auvergnate et comptait 653.742 habitants au 1er janvier 2017. Soit 15.650 Puydômois de plus qu’en 2012. Selon l'INSEE, sa progression démographique annuelle est de +0,5 % en moyenne entre 2012 et 2017.

Clermont-Ferrand

La population de la ville de Clermont-Ferrand s'élevait à 143.886 habitants. En dix ans, la capitale auvergnate a gagné 4.385 habitants. Cette tendance se confirme depuis le début des années 1990. A l'échelle intercommunale, l'agglomération clermontoise compte 289.817 habitants (+ 10.000 habitants en dix ans).

Haute-Loire

La Haute-Loire est l'autre département auvergnat à afficher une population à la hausse. Le département auvergnat a gagné 1.597 habitants entre les deux dernières campagnes de recensement. Début 2017, la population altiligérienne s'élevait à 227 283 (+0,1%). Le Puy-en-Velay en comptait 18.885 (96.525 dans l’arrondissement ponot).

Allier

Soucieux de redevenir attractif, l’Allier s'est lancé récemment dans une campagne de séduction et de reconquête. L'objectif est de faire connaître ce territoire auprès d'une nouvelle population officiellement baptisée bourbonnaise. Entre 2012 et 2017, la population de l'Allier a perdu près de 5.000 âmes (-4.923), passant de 342.911 à 337.988 habitants. Sur les trois grandes communes bourbonnaises, seule la ville de Moulins est dans une dynamique positif et recense désormais 19.664 habitants (+705 en cinq ans). Au 1er janvier 2017, Montluçon comptait 35.653 habitants (-1,1 %) et Vichy, 24.166 (-0,5 %) selon l'INSEE. 

Cantal

Le Cantal est l'autre département auvergnat en difficulté démographique. En perdant 2.272 habitants entre 2012 et 2017, la population cantalienne est descendue à 145.143 âmes. Symbole de cette dépression statistique, la ville d'Aurillac et ses 25.499 habitants (-1,3%).

La population auvergnate par département

  • Puy-de-Dôme : 653.742 habitants
  • Allier : 337.988 habitants
  • Cantal : 145.143 habitants
  • Haute-Loire : 227.283 habitants

Pour nous résumer : l'Auvergne reste attractive car son solde migratoire reste positif. Il y a plus d'installations que de départs. En revanche, les décès sont plus nombreux que les naissances, notamment dans le Cantal et l'Allier. A noter que le Puy-de-Dôme et la Drôme sont les seuls départements de la région Auvergne-Rhône-Alpes dont la population augmente depuis 2007 grâce au solde migratoire (plus d'installations que de départs). 

Près d'une famille sur dix est recomposée

Ce recensement nous renseigne également sur le profil des familles. On sait qu'en Auvergne-Rhône Alpes, près d'une famille sur dix est recomposée. Ces familles sont d'ailleurs les plus grandes avec 2,3 enfants en moyenne. L'Allier est d'ailleurs le département de la région qui compte le plus d'enfants en foyer recomposé (13%). Il compte également une part élevée d'enfants en famille monoparentale. Mais la famille "traditionnelle" deux parents avec leurs enfants reste la norme en Auvergne-Rhône-Alpes, plus de sept familles sur dix. Trois enfants sur quatre vivent avec leurs deux parents, et 2 sur 10 avec un seul parent, majoritairement la mère.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu