Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Recensement Insee : les écarts se creusent entre l'aire urbaine d'Orléans et le reste du Loiret

jeudi 27 décembre 2018 à 12:06 Par Patricia Pourrez, France Bleu Orléans

L'Insee publie ce jeudi ses derniers chiffres de recensement sur la période 2011/2016. Le Centre Val de Loire a gagné 21.000 habitants en 5 ans. Le Loiret reste le département le plus peuplé de la Région avec 664.330 habitants.

Les chiffres de population de l'INSEE ont été arrêtés au 1er janvier 2016
Les chiffres de population de l'INSEE ont été arrêtés au 1er janvier 2016 © Maxppp - Marc Ollivier

Orléans, France

Au 1er janvier 2016, la Région Centre Val de Loire comptait 2 577 866  habitants. Sans surprise, les départements de l'Indre et Loire et du Loiret sont les plus peuplés et les plus dynamiques en matière démographique avec une augmentation de la population de 0.4% par an soit une hausse semblable à celle de la France Métropolitaine.

Les grandes tendances analysées par l'INSEE 

Les écarts se creusent au sein du Loiret 

Le département du Loiret est le plus peuplé de la Région avec 674.330 habitants au 1er janvier 2016. Mais, au sein de ce même département, les écarts se creusent entre l'aire urbaine d'Orléans et le reste.  A Orléans même, le nombre d'habitants augmente peu : à peine une centaine de plus par an depuis 5 ans ( 114.782 orléanais recensés). Mais, tout autour dans la Métropole, il y a une vraie dynamique démographique.

Evolution des principales villes du Loiret 1ère colonne/2016 et 2ème colonne/2011 - Aucun(e)
Evolution des principales villes du Loiret 1ère colonne/2016 et 2ème colonne/2011 - INSEE

Olivet a gagné autant d'habitants que Tours depuis 5 ans 

Les communes de Saint Jean de Braye, Saran, Ingré et Olivet ont des hausses de population de 1 à 2% par an quand la moyenne régionale est à 0.2%. Olivet, 2ème ville du département depuis 2014, a même gagné 2.000 habitants en 5 ans soit autant que Tours.

Une expansion dans la couronne périurbaine

Dans le Loiret, l'Insee constate là aussi une démographie en hausse dans ce qu'on appelle les "couronnes urbaines", ce sont ces communes situées à plus de 30Km des pôles urbains. C'est le cas par exemple pour Patay, Lailly en Val ou encore Châteauneuf sur Loire qui attirent de jeunes couples désirant construire et s'installer.

Gien et Montargis perdent des habitants

Au delà d'Orléans et sa sa zone urbaine, l'hémorragie continue pour Gien qui a perdu 500 habitants en 5 ans et compte aujourd'hui 14.108 habitants. Montargis voit aussi sa population baisser mais ça n'impacte pas l'Agglo avec notamment Amilly qui a franchi la barre des 12.000 habitants. Enfin, Pithiviers se maintient avec un peu + de 9.000 habitants.