Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Recensement : la Drôme et l'Ardèche gagnent des habitants

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

L'INSEE vient de publier les chiffres officiels de sa dernière campagne de recensement. La Drôme gagne environ 20.000 habitants, l'Ardèche 6.000.

Vue sur la Vallée du Rhône et ses vignes depuis les hauteurs de Tournon-sur-Rhône
Vue sur la Vallée du Rhône et ses vignes depuis les hauteurs de Tournon-sur-Rhône © Radio France - Nathalie Rodrigues

La Drôme compte désormais 514 732 habitants, 20 000 de plus qu'il y a 5 ans. L'Ardèche compte 326 606 habitants, soit environ 6 000 de plus qu'il y a 5 ans. L'INSEE a publié les chiffres officiels de sa dernière campagne de recensement. Ce sont ces chiffres de "population légale" qui feront foi à partir du 1er janvier 2021. La région Auvergne Rhône Alpes frôle les 8 millions d'habitants, 7 994 459 très exactement, et a gagné près de 240 000 habitants.

En Drôme comme en Ardèche, la population augmente plus grâce aux gens qui viennent s'installer dans les deux départements qu'aux naissances. En Ardèche, le solde naturel est même négatif, en moyenne - 0,1% par an entre 2013 et 2018 ; le solde migratoire reste stable. Dans la Drôme, le solde naturel ralentit, mais le solde migratoire s'accélère.

Croissance plus significative dans les grosses villes de la Drôme qu'en Ardèche

Des grosses villes de la Drôme gagnent encore des habitants : Valence (64.726 habitants, + 3.000 environ en 5 ans) ; Montélimar (39.415 habitants, + 2.800 environ en 5 ans) ; Bourg-lès-Valence (19.889 habitants, + 540 environ en 5 ans), Pierrelatte (13.452 habitants , + 500 environ en 5 ans). La population s'érode en revanche à Romans-sur-Isère : avec 33.160 habitants, la ville perd près de 500 habitants.

L'augmentation est moins spectaculaire dans les grosses villes d'Ardèche : Aubenas est celle qui gagne le plus ; elle atteint 12.253 habitants en accueillant 450 résidents supplémentaires qu'il y a 5 ans. Annonay gagne un peu plus de 200 habitants en 5 ans et atteint 16.288 ; Privas, la ville préfecture, gagne à peine 60 habitants (population : 8.363 habitants) ; Tournon gagne environ 50 habitants (population : 10.598). Guilherand-Granges perd 150 habitants (population 10.760). Erosion de la population aussi à Lamastre, Largentière, Le Cheylard.

Des villes moyennes qui progressent

Dans la Drôme, des villes moyennes tirent leur épingle du jeu : Crest gagne environ 450 habitants en 5 ans (population : 8.629) ; Chatuzange-le-Goubet gagne près de 500 habitants (population : 5.618) ; Die gagne 200 habitants (population : 4.665) ; Nyons gagne 130 habitants (population 6.782); Dieulefit gagne 150 habitants (population : 3.199). 

En Ardèche, Saint-Péray gagne plus de 200 habitants (population 7.622) ; Félines fait un bond de plus de 150 habitants avec 1.673 résidents désormais ; Le Pouzin gagne près de 100 habitants avec 2.872 résidents ; Cruas (population 2.872) et Davézieux (population : 3.123) gagnent environ 80 habitants chacun. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess