Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Reconfinement : "Au moins cette fois, on peut s'organiser" confient les fleuristes avant la Toussaint

-
Par , France Bleu Pays de Savoie

Même si les Français doivent se reconfiner, ils pourront quand même aller fleurir la tombe de leurs proches en ce week-end de la Toussaint. Et pour le faire, les fleuristes ont été autorisés à travailler, alors qu'ils ne sont pas considérés comme des "commerces essentiels".

Devant une boutique de fleurs à Chambéry (photo d'illustration).
Devant une boutique de fleurs à Chambéry (photo d'illustration). © Radio France - Justine Leblond.

Ils ne sont pas considérés comme des "commerces essentiels", mais ont quand même le droit de rester ouvert lors de ce début de confinement. Les fleuristes ont obtenu le droit de travailler en ce week-end de la Toussaint, puisque les cimetières restent ouverts et qu'il est possible de se rendre sur la tombe de ses proches. "Contrairement au premier confinement, cela nous laisse le temps de nous organiser pour la suite", explique Franck Bon, fleuriste installé à Marignier, en Haute-Savoie.

C'est un soulagement de pouvoir ouvrir ce week-end ?

Oui un grand soulagement. En théorie, on devait fermer ce jeudi soir mais là, on peut rester ouvert jusqu'à dimanche. Ça devrait nous permettre d'écouler notre stock ou au moins une partie de ce stock, notamment les chrysanthèmes. 

C'est une gros période pour vous ?

Oui, c'est un jour de fête donc ça signifie une augmentation du chiffre pour de nombreux fleuristes. Ce n'est pas la plus grosse, mais c'est significatif. A cette occasion, on double ou on triple les commandes. Ça aurait été une perte très importante si ça s'était passé comme lors du premier confinement où on avait jeté énormément. Là ces quelques jours en plus nous permettent d'organiser un peu mieux l'avenir.

Vous devrez quand même fermer à partir de lundi. Comment avez-vous prévu de rebondir ?

Je pense continuer les livraisons à domicile et monter un drive, ce que je n'avais pas fait pendant le confinement. Mais cette fois, on va s'organiser pour pouvoir assurer un minimum de ventes.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess