Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Reconfinement au Pays Basque : les courses à la frontière et le surf interdits

-
Par , , France Bleu Pays Basque

Après les annonces détaillant le reconfinement en France, le préfet des Pyrénées-Atlantiques a organisé un point presse ce vendredi 30 octobre pour détailler les mesures spécifiques du département. Le surf, les passages à la frontière pour faire des courses sont, entre autres, interdits.

Le surf ne sera plus autorisé pendant ce nouveau confinement
Le surf ne sera plus autorisé pendant ce nouveau confinement © Radio France - Stéphane Garcia

Le préfet des Pyrénées-Atlantiques a organisé un point ce vendredi pour préciser les mesures de confinement dans le département. Eric Spitz a d'abord précisé que 500 policiers et gendarmes seraient mobilisés pour assurer la sécurité des lieux de culte autour de la Toussaint ce week-end. Ce personnel sera à partir de la semaine prochaine affecté à la protection des écoles et à la surveillance de l'application des mesures de confinement.

Courses à la frontière interdites

Après avoir rappelé les différents dispositifs d'aides mis en place par le gouvernement au niveau national notamment aux entreprises, le préfet a apporté quelques précisions locales. En effet, il sera impossible de traverser la frontière pour aller par exemple faire ses courses à Dantxaria, ou à Irun. "C'est une interdiction des Espagnols" explique le préfet Eric Spitz. En effet, outre-Bidassoa, les habitants sont confinés ville par ville, et ne peuvent donc pas en sortir. "Les Français qui vont en Espagne sont donc soumis aux mêmes règles", complète le préfet. 

Le préfet a par ailleurs précisé qu'une réunion était prévue la semaine prochaine entre les ministres des Affaires étrangères pour éviter de reproduire les situations floues lors du premier confinement notamment entre la France et l'Espagne.

Surf interdit

Les plages restent ouvertes, contrairement au premier confinement, et si on peut se balader en bord d'océan, si l'on se trouve à moins d'un kilomètre, il est en revanche interdit d'aller surfer.

Dans le département, l'épidémie est hors de contrôle — Eric Spitz, préfet des Pyrénées-Atlantiques

Les chiffres sont en effet très inquiétants. Le taux d'incidence de 436 cas pour 100.000 habitants. Uniquement sur la journée de jeudi, 900 personnes testées positives à la COVID-19 dans le département, entre 40 et 45 personnes hospitalisés à ce jour en Béarn, et 40 en Pays Basque. Huit personnes sont actuellement en réanimation à l'hôpital de Bayonne, et quatre à Pau.

Actuellement, 54 clusters sont actifs dans tout le département, 38 en Béarn et 16 en Pays Basque. L'Aviron Bayonnais ne fait plus partie de ces cluster actifs. Le club avait été touché par le coronavirus avec cinq joueurs testés positifs cette semaine, provoquant l'annulation du match de ce week-end.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess