Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Reconfinement : clap de fin pour les restaurants limougeauds

-
Par , France Bleu Limousin

Dès ce jeudi soir, tous les restaurants et brasseries ferment de nouveau leurs portes. Alors, de nombreux Limougeauds ont décidé d'aller manger une dernière fois dans l'un des nombreux établissements de la ville.

Au restaurant Max à Table on a suivi les annonces du président de la République.
Au restaurant Max à Table on a suivi les annonces du président de la République. © Radio France - Thomas Vinclair

"On va devoir se faire à manger tous les jours," les Limougeauds apprennent la nouvelle, dès jeudi soir, tous les restaurants et brasseries du pays ferment leurs portes. Beaucoup s'attendaient à ces annonces, Anne est sortie avec des amis ce mercredi soir, "nous sommes venus en profiter une dernière fois. Au menu, un délicieux hamburger, en plus ça aide les restaurateurs, ils vont en avoir bien besoin."

Pas une surprise pour les restaurateurs

Du côté des cuisines, l'annonce ne surprend pas les professionnels. "Au moins _cette fois-ci, on a pas été obligés de fermer en quatre heures_, note Stéphane du Bebop, Avec le couvre-feu, nous avions déjà réduit nos stocks. On espère maintenant qu'il n'y aura pas trop de casse dans le secteur..."

Les restaurateurs espèrent pouvoir continuer les livraisons et les ventes à emporter. Laurent Denys s'occupe de l'Irlandais. "C'est très compliqué. On jongle avec les plannings de nos salariés. Nous avions déjà des salariés en chômage partiel, on va continuer ces prochains jours. Nous n'avions pas arrêté les ventes à emporter depuis la fin du premier confinement. Nous allons poursuivre et enrichir cette offre."

Ce jeudi, le secteur de l'hôtellerie-restauration se réunit pour s'organiser au mieux face à ces nouvelles fermetures.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess