Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Reconfinement : le préfet de l'Yonne, Henri Prévost répond à nos questions

-
Par , France Bleu Auxerre

Notre vie quotidienne va donc une nouvelle fois être bouleversée dans les prochaines semaines. Confinement au moins jusqu'au premier décembre, fermeture de tous les commerces non-essentiels, incitation au télétravail. Le préfet de l'Yonne Henri Prévost répond à nos questions ce matin.

Le préfet de l'Yonne Henri Prévost répond aux questions de France Bleu Auxerre
Le préfet de l'Yonne Henri Prévost répond aux questions de France Bleu Auxerre © Radio France - Delphine-Marion Boulle

Il va falloir reprendre nos habitudes du printemps, avec le retour de l'attestation pour sortir de chez soi. Principale différence avec le premier confinement, les crèches, écoles, collèges et lycées de l'Yonne vont rester ouverts. Et nous pourrons continuer d'aller travailler pour ceux qui ne peuvent pas être en télétravail. 

En attendant des précisions du gouvernement, ce matin à l'Assemblée Nationale devant les députés, puis en fin de journée avec une conférence de presse, nous avons posé nos questions au Préfet de l'Yonne, Henri Prévost. 

"Il faudra avoir un motif pour se déplacer, comme au printemps" - Henri Prévost, préfet de l'Yonne

Nos déplacements hors de la région

"Concernant la possibilité de se déplacer entre régions, il va y avoir un décret qui va préciser cela."

Qu'est-ce qui va changer pour les élèves ?

"Tout va être fait pour que les enfants soient accueillis avec un renforcement des gestes barrière. L'objectif est que les enfants soient au maximum accueillis dans les structures scolaires."

Des commerces non-essentiels qui pourront s'adapter

"Les bars, cafés, restaurants seront fermés, tout comme les coiffeurs ou les libraires. Les modalités pour la vente à emporter vont être précisées au niveau national."

Pourra-t-on fleurir les tombes pour la Toussaint ?

"Les cimetières seront ouverts. Concernant la vente de fleurs ce week-end, c'est vrai que c'est un point qui va être à regarder car évidemment une grande partie de la vente des fleurs se fait dans les derniers jours. Je n'ai pas la confirmation à ce stade, mais il faudra tout faire pour que les gens puissent déposer des fleurs comme ils le souhaitent."

-
- © Visactu
Choix de la station

À venir dansDanssecondess