Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Reconfinement en Dordogne : 30% de ventes en plus dans les rayons pâtes et papier toilette en quelques heures

-
Par , France Bleu Périgord

L'annonce probable d'un reconfinement par le président de la République ce mercredi soir semble inquiéter de nombreux habitants de la Dordogne. A tel point que dans plusieurs supermarchés, les ventes de produits de première nécessité bondissent

Des rayons déjà parfois clairsemés en Dordogne
Des rayons déjà parfois clairsemés en Dordogne © Radio France - Antoine Balandra

Plus 20 à plus 30% sur les pâtes, ou encore sur le papier toilettes ou sur l'huile. Des rayons à moitié vides. Comme un air de déjà vu. En quelques heures, les supermarchés du Grand Périgueux en Dordogne ont été pris d’assaut, comme partout en France ce mercredi à quelques heures de l’annonce probable d’un reconfinement.

Exemple à Coulounieix-Chamiers, dans l’agglo de Périgueux, où l’Intermarché a vu sa fréquentation exploser. Au niveau de ce qu’il vend un vendredi, alors que nous ne sommes que mercredi, jour d’habitude le plus calme de la semaine.

Le parking est quasiment plein. "Il y a beaucoup plus de monde que d'habitude, moi je viens en routine le mercredi, et là il y a du monde" explique une cliente fidèle.

Les rayons pâtes déjà un peu clairsemés en Dordogne
Les rayons pâtes déjà un peu clairsemés en Dordogne © Radio France - Antoine Balandra

Les rayons pâtes ou papier toilette sont déjà un peu clairsemés, malgré une livraison du magasin le matin même : "On sent les prémices d'un petit stockage préventif, qui n'a pas lieu d'être. On est sur une augmentation de 20 à 30%, concrètement les pâtes, les produits de première nécessité, les farines, huiles, etc..." explique le patron Romuald Plantady.

Il faut pourtant surtout ne pas s’affoler, les supermarchés ont tout ce qu’il faut pour assurer l'approvisionnement des Français insiste le propriétaire de l'Intermarché. "Il faut rappeler à tout le monde que nos centrales sont approvisionnées normalement. Il n'y aura pas de rupture. Si rupture il y a, ce sont des ruptures qui seront générées par des comportements anormaux de consommation" explique-t-il. "Tout le monde doit faire ses courses notamment, si personne ne panique, tout ira très très bien" insiste-t-il. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess