Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Reconfinement en Dordogne : attestations, marchés, rendez-vous médicaux, ce qui est prévu en Périgord

-
Par , France Bleu Périgord

Le Préfet de la Dordogne, Frédéric Périssat, était l'invité ce jeudi 29 octobre de France Bleu Périgord. Il a précisé les règles du deuxième confinement en Périgord.

Comme en mars dernier, les marchés alimentaires seront autorisés pendant ce deuxième confinement. Photo d'illustration du marché de Périgueux
Comme en mars dernier, les marchés alimentaires seront autorisés pendant ce deuxième confinement. Photo d'illustration du marché de Périgueux © Radio France - Laurence Méride

Frédéric Périssat était l'invité exceptionnel ce jeudi 29 octobre de France Bleu Périgord. Le préfet de la Dordogne a précisé les règles de ce deuxième confinement au lendemain de l'allocution d'Emmanuel Macron. Le confinement général en Dordogne et en France débute ce jeudi 29 octobre à minuit avec des tolérances pour les vacanciers de la Toussaint jusqu'à dimanche. Ce deuxième confinement est prévu pour durer jusqu'au 1er décembre prochain. 

L'attestation de déplacement

Comme en mars dernier, il faudra utiliser une attestation pour aller à l'école, pour se rendre sur son lieu de travail ou bien pour aller chez le médecin, sortir prendre l'air ou faire du sport. Le modèle d'attestation de mars dernier n'est plus valable, il faut télécharger le nouveau modèle car il s'appuie sur un nouveau texte officiel.

Une attestation dérogatoire permanente sera rédigée par les chefs d'établissements pour que les familles puissent emmener les enfants à l'école. 

Les sorties "loisirs" encadrées par la "règle des 1"

Les sorties pour prendre l'air ou pour aller faire du sport sont possibles pendant ce confinement mais limitées à une heure et dans un périmètre d'un kilomètre autour de son domicile. 

Les rendez-vous médicaux

Les déplacements pour aller chez le médecin et chez tous les professionnels de santé sont autorisés pendant ce deuxième confinement même s'ils sont prévus hors du département de la Dordogne

Les marchés

Le préfet de la Dordogne a rappelé qu'il avait autorisé 73 marchés en mars dernier, ces autorisations devraient s'appliquer également pour ce deuxième confinement. Seuls les marchés alimentaires pourront se tenir à indiquer Frédéric Périssat. 

Les services publics

Tous les services publics resteront ouverts pendant ce confinement. L'accueil du public demeure possible aux guichets à la Poste, à la CAF, à la CPAM par exemple. Les organismes sont en revanche invités à mettre en place le télétravail pour les personnes qui ne sont pas aux guichets.

Les commerces

Tous les commerces considérés comme "non-essentiels" vont fermer pendant ce confinement. Les coiffeurs vont donc fermer à partir de ce jeudi soir. Les coiffeurs à domicile peuvent continuer à travailler. Les professionnels de salon pourront se rendre chez les particuliers. 

Des dérogations pour la Toussaint

Les fleuristes comme les librairies vont devoir fermer explique Frédéric Périssat, mais il y aura des dérogations pour les commémorations de la Toussaint. Le préfet annonce que la liste des commerces autorisés à accueillir du public sera revue tous le 15 jours en fonction de l'évolution de l'épidémie. 

Visites dans les Ehpads

Contrairement à mars dernier, les visites dans les Ehpads et maisons seront autorisées pendant ce deuxième confinement mais elles seront "limitées dans le temps, très encadrées au niveau du tracing", explique le préfet de la Dordogne. 

La chasse

La décision sur le maintien de la chasse pendant ce deuxième confinement est en discussion ce jeudi 29 octobre matin au gouvernement. En revanche, les battues réglementaires et la chasse aux espèces nuisibles sous autorisations préfectorales seront maintenues annonce Frédéric Périssat. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess