Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Reconfinement en Nord Franche-Comté : "On va manger plein de chocolat avant un mois de diète..."

-
Par , France Bleu Belfort-Montbéliard

De nouvelles restrictions sont désormais étendues à toute la France pour freiner la propagation du coronavirus. Mais avant leur entrée en vigueur, le gouvernement promettait un week-end de "tolérance". Alors certains habitants du Nord Franche-Comté en ont bien profité.

La cathédrale Saint-Christophe de Belfort a fait le plein pour la messe de Pâques.
La cathédrale Saint-Christophe de Belfort a fait le plein pour la messe de Pâques. © Radio France - Théo Hetsch

C'est donc parti pour quatre semaines de "reconfinement". Depuis ce samedi 03 avril, les restrictions sont étendues à toute la métropole : commerces jugés non-essentiels fermés, déplacements limités à 10 km, et pour la première fois depuis le confinement du printemps 2020, crèches et établissements scolaires fermés. Mais le gouvernement a autorisé un week-end de "tolérance" pour les fêtes de Pâques.

Alors certains habitants du Nord Franche-Comté en ont profité pour se retrouver, pour passer des moments en famille, avant d'être à nouveau séparés pendant plusieurs semaines. A la sortie de la messe de Pâques dans une cathédrale St Christophe bondée, des petits groupes s'attardent ainsi au soleil. C'est le cas de la famille de Mathilde : "On essaie de profiter un peu de ces fêtes de Pâques, de positiver avant quatre semaines un peu dures", explique la jeune femme. Surtout que c'est aussi le baptême de la petite dernière, maintenu malgré le reconfinement. Alors malgré ce troisième confinement, pas question de se laisser abattre : "On va se faire un bon festin à midi en famille, ça va sans doute durer une bonne partie de l'après-midi", se réjouit-elle, "on va manger plein de chocolat puisqu'après on a un mois de diète qui nous attend...". Mais la fête va se terminer plus tôt que prévu. Chacun doit être de retour avant 19h...

La situation sanitaire se dégrade en Nord Franche-Comté

Et les restrictions vont s'allonger : commerces non essentiels fermés, limite de déplacements à 10km, télétravail au maximum et fermeture des écoles. Un nouveau confinement, avec tout de même sorties en journée autorisées. "On sait à quoi se préparer puisque c'est le troisième confinement, je positive car les sorties sont autorisées en journée, et puis j'ai la chance que tout le monde aille bien dans ma famille, je me dis qu'il y a bien pire...".

Il y a notamment, par exemple, les 360 personnes détectés positives au Covid chaque jour dans le Doubs. La situation sanitaire continue de se dégrader partout en Nord Franche Comté et particulièrement dans ce département. Le taux d'incidence se rapproche désormais des 500 cas pour 100 000 habitants (473 précisément samedi).

Choix de la station

À venir dansDanssecondess