Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Reconfinement : le maire de Montpellier cosigne une lettre demandant la réouverture des commerces de proximité

-
Par , France Bleu Hérault

Ce samedi 31 octobre, Michaël Delafosse, maire de Montpellier, cosigne une lettre adressée au Premier ministre. Les 25 élus locaux demandent la réouverture des commerces de proximité dits "non essentiels", fermés depuis l'entrée en vigueur du second confinement.

Michaël Delafosse, maire de Montpellier.
Michaël Delafosse, maire de Montpellier. © Radio France

Les commerces de proximité non alimentaires, fermés depuis la mise en place du second confinement, pourront-ils reprendre leur activité? C'est en tout cas ce que réclament 25 élus locaux, dont Michaël Delafosse, maire de Montpellier. Ils adressent une lettre au Premier ministre demandant au gouvernement de revenir sur cette décision.

Une "inégalité de traitement" entre commerces de proximité et grandes surfaces

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Dans ce courrier, publié sur la page Facebook de Michaël Delafosse, les signataires reconnaissent la nécessité du confinement mais expriment leur désaccord sur le traitement réservé aux commerces de proximité : "La mesure la moins comprise est l'inégalité de traitement entre les commerces de proximité, à l'exemple, mais il n'est pas le seul, des librairies, et les grandes surfaces commerciales."

Les élus (dont Anne Hidalgo, maire de Paris ; Christian Estrosi, maire de Nice ; ou encore Bruno Bernard, président de la Métropole de Lyon) demandent au gouvernement "de travailler rapidement à une solution".

À lire aussi : "Reconfinement : le maire de Béziers prend un arrêté autorisant la réouverture des commerces non alimentaires"

À lire aussi : "Reconfinement : ces maires qui bravent l'interdiction de fermeture des commerces"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess