Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Reconfinement : les commerces qui pourraient rester ouverts et ceux qui devraient fermer

-
Par , France Bleu

Emmanuel Macron a annoncé mercredi soir la fermeture des commerces dits "non essentiels" pour ce nouveau confinement décrété jusqu'au 1er décembre minimum. Une réévaluation aura lieu tous les 15 jours, pour décider si certains commerces peuvent rouvrir.

Les commerces dits "non essentiels" vont devoir fermer à partir de vendredi.
Les commerces dits "non essentiels" vont devoir fermer à partir de vendredi. © Maxppp - Matthieu de Martignac

Nouveau coup dur pour les commerçants. Emmanuel Macron annoncé mercredi soir que les commerces "définis au printemps comme non essentiels", les établissements recevant du public, notamment les bars et restaurants, seront fermés, lors de ce nouveau confinement décrété jusqu'au 1er décembre minimum. La liste des commerces fermés et ouverts sera réévaluée d'ici 15 jours.

Les commerces dits "non essentiels" devront fermer

La liste définitive, qui pourrait être légèrement aménagée, sera publiée ce jeudi soir. Mais déjà ce jeudi matin, le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal a annoncé sur RTL que les marchés les parcs et jardins publics vont rester ouverts. D'autre part Gabriel Attal a précisé que les fleuristes allaient rester ouverts jusqu'à dimanche et que "les Français pourront aller fleurir les tombes de leurs proches défunts".

Les magasins obligés de fermer dès ce jeudi soir doivent être les mêmes que ceux qui ont tiré le rideau au printemps, jusqu'à la fin du du confinement, a ensuite précisé Bercy. Il s'agit des cafés, restaurants, magasins d'habits et de chaussures, les coiffeurs, les centres commerciaux, les instituts de beauté, soit tous les commerces définis comme "non essentiels." 

Comme au printemps, les magasins qui restent ouverts sont les commerces alimentaires. De la superette à l'hypermarché. Il y a aussi les pharmacies, les bureaux de tabac, les stations services, les magasins d'informatiques, les opticiens, les blanchisseries, les banques.

Des réouvertures dans 15 jours ?

La liste définitive sera réévaluée tous les 15 jours, en fonction de l'évolution de la situation sanitaire. "Tous les quinze jours, nous ferons le point sur l’évolution de l’épidémie et déciderons, le cas échéant, de mesures complémentaires. Et nous évoluerons alors si nous pouvons alléger certaines contraintes en particulier sur les commerces". a indiqué Emmanuel Macron. Ainsi, certains commerces pourraient rouvrir, avant les fêtes de Noël, si la situation sanitaire s'améliore.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess