Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Reconfinement : les professionnels s'inquiètent concernant la vente des sapins de Noël

-
Par , France Bleu

Les professionnels du sapin de Noël pourront-ils vendre leurs arbres pour les fêtes ? Avant de couper les résineux, la filière réclame ce mercredi des assurances au gouvernement, alors que les commerces jugés "non essentiels" sont fermés avec le reconfinement.

Les ventes de sapins pour les fêtes pourraient être compromises selon les professionnels de la filière.
Les ventes de sapins pour les fêtes pourraient être compromises selon les professionnels de la filière. © Maxppp - VALLAURI Nicolas

Les professionnels du sapin de Noël s’inquiètent de ne pas pouvoir vendre leurs arbres en cette période de reconfinement. Ce mercredi ils réclament dans un communiqué des réponses de la part du gouvernement, alors que les commerces jugés "non essentiels" sont fermés, constituant l'essentiel de leurs points de vente.

Novembre, le mois "de la coupe des sapins"

Dans un communiqué relayé par l'AFP, l'association française du sapin de Noël naturel (AFSNN) s'interroge : les producteurs français "seront-ils en mesure de proposer aux particuliers des sapins de Noël naturels pour les fêtes de fin d'année 2020 ?".
"Alors que les dernières mesures gouvernementales limitent l'ouverture de points de vente ou des rayons des points de vente aux produits dits 'essentiels', se procurer un sapin de Noël ne sera pas assuré cette année !", estime l'association. Cette dernière rappelle que novembre est "le mois de la coupe des sapins" et souhaite donc des assurances, pour anticiper commandes et acheminement vers les points de vente.

Un Noël sans sapin ?

"Si on annonce le 15 novembre aux producteurs qu'ils devront proposer des sapins pour le mois de décembre, il sera déjà trop tard compte tenu des travaux de coupe et de la logistique à mettre en oeuvre", estime Frédéric Naudet, président de l'association. Selon lui, les ventes de sapins qui se font en extérieur sont "dans des conditions compatibles avec le contexte sanitaire". Mais si les espaces de vente restent fermés, "la plupart des producteurs ne s'en relèvera pas" ajoute-t-il. Il réclame donc au gouvernement de "donner l'assurance aux points de vente qu'ils pourront vendre des sapins, faute de quoi les Français devront se préparer à un Noël sans sapins".

En France, 6 millions de sapins de Noël sont vendus chaque année, essentiellement dans les grandes surfaces, enseignes de bricolage et jardineries, dont 80% sont issus de la production française, selon des chiffres fournis par l'AFSNN.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess