Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Reconfinement : moral au plus bas dans les bars nantais

-
Par France Bleu Loire Océan

Emmanuel Macron l'a annoncé, ce mercredi 28 octobre : la France se reconfine jusqu'au premier décembre et les commerces non-essentiels doivent fermer leurs portes. Un coup dur pour les bars, notamment à Nantes.

La mesure était attendue, elle est là : à partir de ce vendredi 30 octobre, la France va se reconfiner pour minimum un mois, a annoncé Emmanuel Macron, ce mercredi. Comme tous les commerces non-essentiels, les bars doivent fermer ; l'annonce passe mal dans le centre-ville nantais.

Un simple couvre-feu, c'était déjà catastrophique           
- Laura, serveuse au bar nantais "Le Poulp"

"On a accepté toutes les mesures, les protocoles, pour au final arriver à ce stade là : une fermeture totale des établissements, lâche Laura, serveuse au bar nantais "Le Poulp". Il y avait des entreprises qui étaient à l'agonie, qui s'en sont tout juste sorties, ça va être une catastrophe pour eux."

On est K.-O
- Gilles Emeraux, président d'une association de bars et restaurants nantais

La mesure est très dure à avaler pour Gilles Emeraux, gérant du bar "Le Cascabel" et président de "l'association du village" qui regroupe une trentaine de bars et restaurants sur l'île Feydeau. "C'est une évidence : ça va être une catastrophe économique, affirme-t-il. Je ne vais pas les défendre [les membres du gouvernement] mais je ne vais pas leur jeter la pierre car c'est une période difficile pour tout le monde. Seulement, il y a un choix à faire entre la santé et l'économie."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess