Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Reconfinement : nouvelle manifestation de catholiques à Bordeaux pour réclamer le retour des messes

-
Par , France Bleu Gironde, France Bleu

400 catholiques ont manifesté devant la cathédrale Saint-André de Bordeaux (Gironde) ce dimanche, pour la deuxième semaine consécutive. Comme lors de leur premier rassemblement, ils ont demandé la reprise des messes dans les églises.

Environ 400 catholiques ont manifesté pour la deuxième semaine consécutive pour réclamer le retour des messes, devant la cathédrale Saint-André de Bordeaux. Le 22 novembre 2020
Environ 400 catholiques ont manifesté pour la deuxième semaine consécutive pour réclamer le retour des messes, devant la cathédrale Saint-André de Bordeaux. Le 22 novembre 2020 © Radio France - Margot Turgy

"C'est un droit fondamental. Le confinement ne justifie pas que l'on ne puisse pas l'exercer." Quelque 400 catholiques, selon un décompte des forces de l'ordre, ont manifesté devant la cathédrale Saint-André de Bordeaux ce 22 novembre. Ces fidèles réclament le retour des messes, interdites depuis le reconfinement. Un premier rassemblement avait eu lieu la semaine précédente.  

: Environ 400 catholiques ont manifesté pour la deuxième semaine consécutive pour réclamer le retour des messes, devant la cathédrale Saint-André de Bordeaux. Le 22 novembre 2020
: Environ 400 catholiques ont manifesté pour la deuxième semaine consécutive pour réclamer le retour des messes, devant la cathédrale Saint-André de Bordeaux. Le 22 novembre 2020 © Radio France - Margot Turgy

Il ne faut plus que cette situation se reproduise. - Guillaume Touche, abbé du diocèse de Bordeaux 

Pour certains manifestants, comme Jean, si "les représentants de l'Eglise catholique ont été reçus" le 16 novembre par le Premier ministre Jean Castex, ils "n'ont pas été entendus. Ils ont proposé un protocole sanitaire rigoureux pour permettre la tenue des messes. On peut se réunir dans une église comme dans une classe d'école, avec de la distance, des masques, du gel ...", assure ce catholique Bordelais.  

Pour d'autres croyants présents devant la cathédrale Saint-André ce dimanche, il s'agit aussi d'exiger que "cela ne se reproduise plus", explique Guillaume Touche, abbé du diocèse de Bordeaux. Nos dirigeants doivent comprendre que la messe, ce n'est pas quelque chose que l'on peut supprimer aux chrétiens."  

Une banderole accrochée sur la cathédrale Saint-André de Bordeaux pendant la manifestation
Une banderole accrochée sur la cathédrale Saint-André de Bordeaux pendant la manifestation © Radio France - Margot Turgy

Le président de la République Emmanuel Macron devrait annoncer ce mardi, dans une nouvelle allocution télévisée, la reprise des cérémonies autour du 1er décembre. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess