Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Reconfinement : pourra-t-on fêter Noël en famille ?

-
Par , France Bleu

Va-t-on passer les fêtes de fin d'année confinés ? Emmanuel Macron a indiqué mercredi soir qu’il cultivait "l’espoir de célébrer en famille ce moment si précieux". Le ministre de la Santé indique que le maximum sera fait pour que les Français "puissent retrouver leur famille et leurs amis".

Les fêtes de fin d'années pourraient se dérouler sous couvre-feu, selon le président du Conseil scientifique.
Les fêtes de fin d'années pourraient se dérouler sous couvre-feu, selon le président du Conseil scientifique. © Maxppp - DAVID ADEMAS

Emmanuel Macron a indiqué mercredi soir qu’il cultivait "l’espoir de célébrer en famille ce moment si précieux de Noël et des fêtes de fin d’année", lors de l'annonce d'un nouveau confinement national, décrété jusqu'au 1er décembre minimum. Le ministre de la Santé laissé entendre de son côté que les fêtes de fin d'années pourraient se célébrer en famille ou entre amis. 

"Tout faire" pour pouvoir fêter Noël en famille

"Nous voulons tout faire pour que les Français puissent retrouver leur famille et leurs amis pour les fêtes de fin d’année", a affirmé ce jeudi sur franceinfo Olivier Véran, ministre de la Santé. "Est-ce que ce sera de la même manière ? Possiblement que non", a-t-il ajouté.

"Nous voulons que les Français puissent faire leurs courses de Noël, se réjouir de Noël et de la fin de l'année." Les familles pourraient donc, si la situation sanitaire s'améliore, se retrouver à Noël, mais "tout est une question d'adaptation des conditions. Noël c'est le moment où les générations se retrouvent dans la même salle. Elles peuvent se retrouver avec attention, précaution et peut-être des tests." envisage le ministre.

Interrogé sur le réveillon de la Saint-Sylvestre, le ministre de la Santé questionne : "est-ce qu'il est raisonnable que le 31 décembre 300 personnes se rassemblent dans une salle pour faire la fête jusqu'à 5h du matin ? La réponse est évidemment non".

Un Noël sous couvre-feu ?

Sur France Inter, le président du conseil scientifique Jean-François Delfraissy a prédit que "les fêtes de fin d'année seront différentes, elles se feront en petit comité et probablement sous le couvre-feu".

Mercredi soir, Emmanuel Macron avait également glissé lors de son allocution qu'il gardait "l’espoir de célébrer en famille ce moment si précieux". D'ici 15 jours, la liste des commerces jugés "non essentiels" et fermés sera réévaluée, ce qui pourrait permettre la réouverture de certains magasins pour les achats de Noël. 

"Je demande un très gros effort, tenons-le avec beaucoup de rigueur pendant quinze jours. Si d’ici quinze jours, nous maîtrisons mieux à la situation, nous pourrons alors réévaluer les choses et espérer ouvrir certains commerces, en particulier dans cette période si importante avant les fêtes de Noël", a précisé Emmanuel Macron.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess