Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Reconfinement : soulagement des assistantes maternelles mayennaises qui pourront finalement travailler

-
Par , , France Bleu Mayenne

Les assistantes maternelles pourront finalement garder les enfants pendant les trois prochaines semaines, a annoncé ce vendredi le gouvernement au lendemain d'un cafouillage autour de cette profession.

Les assistantes maternelles, qui gardent des enfants à leur domicile, pourront finalement poursuivre leur activité pendant les trois prochaines semaines
Les assistantes maternelles, qui gardent des enfants à leur domicile, pourront finalement poursuivre leur activité pendant les trois prochaines semaines © Maxppp - Julien BARBARE

Les assistantes maternelles, qui gardent des enfants à leur domicile, pourront finalement poursuivre leur activité pendant les trois prochaines semaines, ont indiqué ce vendredi leurs représentantes, au lendemain d'un cafouillage du gouvernement autour de cette profession qui avait d'abord dit, jeudi 1er avril, qu'elles n'y seraient pas autorisées, avant de se rétracter dans la soirée.

"Les assistantes maternelles pourront finalement travailler et les Maisons d'assistantes maternelles (Mam) rester ouvertes dans un maximum de 10 enfants", a déclaré Véronique Delaitre (FO), après une réunion avec le secrétaire d'Etat à l'Enfance Adrien Taquet. Pour les employées vulnérables ou celles à qui les parents décideraient de ne pas confier leur enfant, un dispositif "d'indemnités exceptionnelles" sera mis en place comme lors du premier confinement.

Ces heures et ces heures d'incertitudes ont beaucoup agacé Sandrine qui travaille dans une Mam à Laval : "c'était compliqué, il y avait des annonces contradictoire, c'était vraiment n'importe quoi. Les parents sont en attente, ils nous envoient des messages en permanence pour savoir comment ça va se passer". 

Mickael Guérin, assistant maternel à Renazé, porte-parole des Gilets Roses en Mayenne, regrette, lui, qu'aucune décision n'ait été prise concernant les responsabilités en cas de contamination au coronavirus : "il faut qu'on prenne conscience que cette maladie touche aussi les enfants. Donc, s'il y a un problème, dans nos maisons qui sont nos lieux de travail, qui va prendre la responsabilité ? Alors qu'on prend toutes les mesures de précaution nécessaires. Il peut y avoir un danger même avec les gestes barrières, même si on nettoie nos maisons tous les soirs. C'est une question de civisme, c'est la santé de tout le monde". 

280.000 assistantes maternelles accueillent en France entre un et quatre enfants. Par ailleurs, les micro-crèches vont aussi rester ouvertes, avec 10 enfants maximum.  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess