Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Grève à la SNCF : qu'est-ce que le statut de cheminot ?

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Pays d'Auvergne, France Bleu

Les cheminots se mobilisent à compter de ce 3 avril contre la réforme de la SNCF. Le gouvernement souhaite notamment mettre fin à leur statut, en arrêtant les embauches sous les conditions actuelles. Mais en quoi consiste-t-il exactement, ce statut ?

Le gouvernement a annoncé la fin du statut de cheminot.
Le gouvernement a annoncé la fin du statut de cheminot. © Maxppp -

La fin du statut de cheminot a été annoncée le 26 février dernier par Édouard Philippe. Une mort programmée mais pas immédiate puisque le gouvernement entend arrêter les embauches sous ce statut, mais pas l'ôter à ceux qui l'ont déjà. Acquis historique pour les uns, privilège pour les autres, le statut des cheminots est un socle de garanties collectives pour les personnels de la SNCF. Voici ce qu'il prévoit.

Emploi à vie et régimes spéciaux

Le statut de cheminot met les agents SNCF à l'abri d'un licenciement puisqu'il prévoit seulement trois cas de départ : démission, retraite ou radiation. Il renvoie également à un régime spécial de prévoyance et de retraite.

Jusqu'en 2016, l'âge d'ouverture des droits était de 55 ans pour les sédentaires et 50 ans pour les conducteurs (10% des cotisants). Mais la durée de cotisation nécessaire pour toucher une pension à taux plein a été progressivement relevée depuis 2008 pour être alignée sur celles du régime général (à compter de la génération née en 1962) et, de fait, de plus en plus de cheminots retardent leur départ ou subissent une décote. Ainsi, l'âge moyen de départ atteignait 57,5 ans en 2016 pour les sédentaires et près de 53,5 ans pour les roulants.

Les cheminots bénéficient d'un régime spécial de Sécurité sociale qui leur donne accès à des centres médicaux gratuits.

Le statut de cheminot c'est aussi une augmentation de salaire garantie chaque année, 22 dimanches chômés garantis et 28 jours de congés payés par an. Autres avantages, la gratuité des billets de train et des prix réduits pour ses proches. Plusieurs dizaines de milliers de logements sont en outre mis à disposition, dont une partie à loyer social.

  - Visactu
© Visactu -

140.000 salariés concernés

Pour les syndicats, ces acquis sociaux ont constitué historiquement un moyen de "compenser" des conditions de travail particulières (horaires décalés, jours fériés et week-end travaillés). Ils estiment aussi que le statut est indéfectiblement lié aux obligations spécifiques de service public. 

Ce statut concerne "un peu plus de 90%" des effectifs du Groupe public ferroviaire, soit environ 140.000 personnes, selon la SNCF. Trois  syndicats dont la CGT appellent à une manifestation nationale le 22 mars prochain contre la réforme du gouvernement.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu