Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Réforme des retraites : appel au rassemblement dans le Gard contre le 49-3

-
Par , France Bleu Gard Lozère

Plusieurs organisations syndicales du Gard appellent les travailleurs à se rassembler massivement devant la préfecture du département lundi 2 mars, à 18 heures. Une manifestation contre le projet de réforme des retraites et le recours au 49-3.

Manifestation mardi 14 janvier contre la réforme des retraites à Nîmes.
Manifestation mardi 14 janvier contre la réforme des retraites à Nîmes. © Radio France - Tony Selliez

Les organisations syndicales du Gard se mobilisent contre le 49-3 et le projet de réforme des retraites. La CGT, FO Solidaires, FSU, CFTC, FA, et UNL appellent à un rassemblement massif lundi 2 mars, à 18 heures, devant la préfecture du département. "C’est le passage en force à tous les étages ! C’est la méthode de l’absolutisme ! Nous ne pouvons pas accepter cela", expliquent les syndicats dans un communiqué.

"Une réaction à la hauteur"

Samedi 29 février, Edouard Philippe a mis fin aux discussions sur la réforme des retraites à l'Assemblée Nationale en utilisant l'article 49-3 pour faire adopter le texte sans vote. Le Premier ministre dénonce un "épisode de non-débat" avec les oppositions, et souhaite "permettre à la suite du processus législatif de s'engager".

Une décision dénoncée par les syndicats au niveau national. Pour Laurent Berger (CFDT),  "le gouvernement vient de faire le choix du 49-3, mais pas encore celui de la justice sociale". Philippe Martinez (CGT) prévient : "Il y aura une réaction à la hauteur."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu