Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Réforme du Bac : des responsables syndicaux convoqués par la police à Clermont-Ferrand

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne

Sept militants syndicaux sont convoqués ce mercredi par la police après des incidents survenus le 18 janvier au Lycée Blaise Pascal de Clermont-Ferrand. Leurs soutiens appellent à deux rassemblements devant le commissariat central.

Le commissariat central de Clermont-Ferrand
Le commissariat central de Clermont-Ferrand © Radio France - Olivier Vidal

Deux rassemblements devant le commissariat central sont prévus ce mercredi. Plusieurs organisations syndicales et étudiantes locales appellent à venir soutenir sept militants, convoqués par la police après les incidents survenus le 18 janvier dernier au Lycée Blaise Pascal.

Ce matin du 18 janvier, plusieurs manifestants s'étaient réunis devant l'établissement pour montrer leur opposition à la réforme du Bac et pour perturber les épreuves E3C que le lycée avait prévu de faire passer aux élèves ce matin-là. Les manifestants étaient entrés ensuite dans l'établissement sans heurt, ni violence. Et quelques minutes plus tard, la direction de l'établissement annonçait aux élèves que les épreuves E3C étaient reportées.

Convoqués pour des auditions libres 

Un report et des méthodes qui avaient indigné le ministre de l'Education nationale Jean-Michel Blanquer. Le lendemain, au micro de France inter, le ministre avait réclamé des poursuites.    

Les sept militants sont convoqués pour une audition libre dans le cadre de l'enquête qui a été ouverte pour intrusion dans un établissement scolaire. Si les militants pourraient être poursuivis sur le terrain judiciaire, ils pourraient être aussi sanctionnés administrativement, en interne, par l'Education nationale. 

Leurs soutiens qui parlent de répression syndicale appellent à deux rassemblements devant le commissariat situé avenue de la république : le premier à 8h30, le second à 15h.  Une pétition est d'ailleurs en ligne pour soutenir "les manifestants du 18 janvier". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu