Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Landes : le lycée de Parentis-en-Born bloqué par des centaines d'élèves

-
Par , France Bleu Gascogne

Une centaine d'élèves bloquent le lycée Saint-Exupéry à Parentis-en-Born ce jeudi matin depuis 7h. Ils protestent contre la réforme du Bac et le déroulé des épreuves de contrôle continu pour les élèves de première. Ils réclament leur annulation ou leur report. Les examens ont été maintenus.

Quelques centaines d'élèves,sous la pluie, ont bloqué le lycée Saint-Exupéry à partir de 7h du matin ce jeudi
Quelques centaines d'élèves,sous la pluie, ont bloqué le lycée Saint-Exupéry à partir de 7h du matin ce jeudi - Elèves du lycée Saint-Exupéry

Les élèves du lycée Saint-Exupéry, à Parentis, se mobilisent à leur tour contre la réforme du Bac et les épreuves de contrôle continu. Quelques centaines de lycéens ont bloqué l'établissement ce jeudi matin à partir de 7h pour réclamer l'annulation ou le report des examens d'histoire-géographie, prévus à 10h30. Le lycée a décidé de les maintenir, mais seuls quelques élèves de première s'y sont rendus pour les passer.

Des épreuves mal organisées

Depuis le début de la semaine, partout en France, les élèves de première commencent à passer leurs tout premiers examens pour le baccalauréat 2021, les épreuves de contrôle continu, ou E3C, nouvelle formule prévue par la réforme du bac, mise en place par le ministère de l'Education Nationale.

Au lycée Saint-Exupéry, les élèves ont débuté par des épreuves de langues, en début de semaine. Mais les sujets ont surpris les candidats : certains se sont aperçu n'avoir jamais vu en cours les thématiques abordées durant l'épreuve. Un manque de préparation, et une désorganisation pointée du doigt par les élèves, qui tiennent pour responsable la nouvelle formule du baccalauréat mise en place depuis la réforme.

Examens perturbés, mais maintenus

En réaction, les lycéens ont décidé de bloquer le lycée lors de la tenue des épreuves d'histoire-géographie, ce jeudi matin à 10h30. Ils étaient environ 200 à manifester devant les portes de l'établissement : parmi eux, des élèves de première, mais aussi de terminale et de seconde, et quelques professeurs opposés à la réforme. 

Durant toute la durée du blocage, ils ont longuement échangé avec le proviseur du lycée pour lui demander le report ou l'annulation des épreuves. Celles-ci ont finalement été maintenues, même si seule une poignée d'élèves s'y sont rendus pour les passer.  

Quelques lycéens ont tenté de les perturber, mais sans succès. Les forces de l'ordre ont été déployées dans l'établissement pour assurer leur bon déroulé et empêcher que des élèves ne les interrompe. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess