Société

Réforme du collège : à Bordeaux, des collègiens apprennent le portugais en plus de l'anglais

Par Yassine Khelfa M'Sabah, France Bleu Gironde mercredi 11 mars 2015 à 6:00

La classe de LV2 portugais du collège du Mirail à Bordeaux
La classe de LV2 portugais du collège du Mirail à Bordeaux © Radio France

La ministre de l’Éducation nationale Najat Vallaud-Bekacem veut que l'apprentissage d'une deuxième langue se fasse dès la classe de cinquième, au lieu de la quatrième jusque-là. À Bordeaux, reportage dans un collège où les jeunes adolescents apprennent le portugais, en plus de l'anglais.

La réforme du collège sera présentée ce matin en conseil des ministre. Parmi les mesures : l'apprentissage d'une deuxième langue dès la cinquième. Les élèves de cinquième pourront dès la rentrée 2016 choisir de faire de l'espagnol, de l'allemand ou encore de l'anglais en complément de leur première langue.

Au collège du Mirail à Bordeaux, les élèves ont pu faire le choix d'apprendre une deuxième langue, et eux ils ont choisi le portugais, explique Anthony, 11 ans : "C'est pas trop dur, j'avais envie de me divertir dans plusieurs langues."

Pour leur professeur Eugenia Cuggia, cumuler l'anglais et le portugais à leur âge, c'est tout à fait possible.

"Je travaille avec la professeur d'anglais pour qu'on fasse les mêmes leçons en même temps. Ce qui leur permet moins de confusion et ça met un peu de logique dans ce qu'ils apprennent." — Eugenia Cuggia

Apprendre le portugais en début de collège en plus de l'anglais, une bonne opportunité pour leur avenir selon leur professeur, "ça les ouvre sur le monde, le portugais par exemple est parlé sur les cinq continents, et avec le Brésil et l'Angola qui jouent un rôle de plus en plus important sur le monde, c'est un véritable atout ."

Avec autant de langues, on peut effectivement se demander si les petits polyglotes en herbe ne vont pas se mélanger les pinceaux, indique Matthis : "Des fois en anglais, je pense en portugais, du coup au lieu de dire Hello, je dis Ola." 

Reportage : À Bordeaux, ces jeunes apprennent le portugais en plus de l'anglais