Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Réforme du collège : mobilisation des enseignants ce mardi

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

Une journée d'action des enseignants est prévue mardi contre la réforme du collège. Cette fameuse réforme portée par la ministre de l'Éducation nationale Najat Vallaud-Belkacem doit entrer en application en septembre 2016. Et elle est critiquée par les syndicats de professeurs, les fédérations de parents d'élèves, la droite, mais également quelques personnalités de gauche.

Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l'Éducation nationale
Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l'Éducation nationale © Maxppp

L'une des mesures les plus décriées de la réforme était la suppression des options latin ou grec et des classes bilangues . Le ministere de l'Éducation nationale estime que ces classes sont réservées aux élèves les plus privilégiés et favoriseraient l’élitisme. Une vision caricaturale selon le SNES-FSU. Sa secrétaire départementale dans la Loire, Estelle Thomasini , estime au contraire que "c'est une richesse pour les établissements scolaires parce que cela permet de maintenir une certaine mixité ". Certains parents tentés par le privé, laisseraient leurs enfants dans le public grâce à ces options. Estelle Thomasini qui ajoute qu'à Saint-Étienne dans "de nombreux collèges en éducation prioritaires, les élèves qui prennent ces options ne sont pas issus de milieux favorisés, au contraire ce sont des élèves de tous milieux ".

Reforme Collège BOB Snes

Face à la fronde, Najat Vallaud-Belkacem a lâché du lest rajoutant un "enseignement complémentaire facultatif" et demandant au Conseil supérieur des programmes  de plancher sur les langues et cultures de l'Antiquité. Il devra remettre ses propositions mi-octobre. Pour autant cela ne suffit pas aux défenseurs du grec et du latin. Et les collégiens qui suivent ces options, eux-aussi, défendent le droit d'étudier les langues anciennes. 

Reforme college ENRO

La réforme des collèges prévoit également que chaque établissement décide de 20% de son emploi du temps pour du travail en petits groupes, l'accompagnement personnalisé pour tous les élèves et de nouveaux enseignements pratiques interdisciplinaires à partir de la cinquième. Pour le SNES-FSU, c'est le début de l'autonomie des collèges et donc la fin de l'égalité, du programme unique sur tout le territoire. La fédération de parent d'élèves PEEP , elle, est plutôt favorable à cette mesure, et trouve même que la ministre ne va pas assez loin sur ce point.

Reforme college BOB PEEP

La semaine derniere, le gouvernement a appelé ses troupes à serrer les rangs : François Hollande lui-même est monté au créneau pour demander à tous les membres du gouvernement de soutenir la la réforme. Les députés PS vont distribuer dans leurs circonscriptions une lettre ouverte pour "rassurer" les parents d'élèves sur la réforme du collège face aux "rumeurs et contre-vérités", notamment sur les langues anciennes, l'allemand ou l'histoire. Le député socialiste de la Loire Régis Juanico sera notre invité ce lundi à 8h10 pour revenir sur cette initiative.

Ce mardi, plusieurs syndicats de professeurs appellent à une journée d'action : la grève devrait-être bien suivie dans la Loire selon le SNES-FSU. Une manifestation régionale est prévue à Lyon, départ 14h de la Bourse du travail direction le Rectorat.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess