Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Réforme du stationnement à Montpellier : des hausses et des baisses à l'horodateur

mercredi 29 mars 2017 à 18:00 Par Sébastien Garnier, France Bleu Hérault

La mise en oeuvre au 1er janvier 2018 de la réforme du stationnement à Montpellier (Hérault) va s'accompagner de changements dans la tarification.Les trois zones sont maintenues. Pour les zones oranges et vertes, le tarif des premières heures va baisser. Objectif, augmenter les rotations.

illustration
illustration © Maxppp -

Montpellier, France

A partir du 1er janvier 2018, le stationnement dans les rues de Montpellier sera géré par une société privée. La Ville percevra le montant des amendes, rebaptisées "forfaits post stationnement" et continuera à fixer les zones de stationnement et les tarifs.

Une nouvelle grille tarifaire sera mise en place avec pour objectif d'augmenter les rotations et d’éviter les stationnements dits "ventouses".

On retrouve les trois périmètres distincts

  • La zone jaune dite "zone de courte durée" qui correspond aux zones jaunes actuelles, les plus sollicitées par les automobilistes. Sur cette zone, les tarifs sont inchangés (un euro pour 30 minutes, 4 euros les deux heures)
  • La zone orange dite "zone de moyenne durée" qui correspond à la zone orange actuelle. Sur cette zone orange un peu élargie, le tarif va baisser pour les premières heures ( 1 euro l'heure au lieu de 1,30 euros actuellement et 2 euros les deux heures au lieu de 2,60 actuellement)

En zones jaune et orange, le forfait post stationnement est de 17 euros si le règlement de l’usager intervient sous quatre jours, soit le même tarif que l’amende actuelle. Au-delà de quatre jours et jusqu’à 90 jours, le forfait post stationnement passe à 33 euros.

  • La zone verte dite "zone de longue durée", plus périphérique, correspond à la zone verte actuelle. Là encore, le tarif baisse jusqu'à cinq heures de stationnement (un euro les deux heures au lieu de 1,20 aujourd'hui) mais ensuite, il augmente (10 euros pour 8 heures au lieu de 1,90 euros pour la même durée actuellement).

Dans cette zone, le forfait post stationnement est de 10 euros si le règlement de l’usager est fait sous quatre jours, soit un tarif minoré par rapport au coût de l’amende actuelle. Au-delà de quatre jours et jusqu’à 90 jours, le forfait post stationnement passe à 17 euros.

illustration - Maxppp
illustration © Maxppp -

Le stationnement moins cher pour les résidents

Le tarif annuel pour les résidents va baisser de 30 euros. Le tarif mensuel est inchangé à 15 euros. Le tarif résident avec abonnement transports en commun passe de 90 à 30 euros. Sachant que la ville maintien les deux abonnements résidents par foyer.

Il y aura également une tarification adaptée pour les artisans, les aides à domicile et les professionnels de santé.

Le stationnement restera payant du lundi au samedi de 9h à 18h. Les dimanches et jours féries, le stationnement sera gratuit.