Société

Réfugiés: les communautés religieuses du Territoire de Belfort à bras ouverts

Par Nicolas Wilhelm, France Bleu Belfort-Montbéliard mercredi 9 septembre 2015 à 17:54

La France va accueillir 24.000 réfugiés en deux ans.
La France va accueillir 24.000 réfugiés en deux ans. © Max PPP

Les pouvoirs publics accélèrent la mobilisation pour répondre aux immenses défis posés par cet afflux de migrants. Un réseau de solidarité va être mis en place dans le Territoire à l'initiative de la Ville de Belfort et du Département.

Les pouvoirs publics accélèrent la mobilisation pour répondre aux immenses défis posés par cet afflux de migrants. Un réseau de solidarité va être mis en place dans le Territoire à l'initiative de la Ville de Belfort et du Département.

Des missions d’accompagnement et d’insertion

Jean Bouhelier, le vicaire au diocèse de Belfort Montbéliard, fera partie de ce réseau de solidarité. 

Une première réunion devrait avoir lieu la semaine prochaine. Le curé de la paroisse de Châtenois les forges aura pour mission d'accompagner et d’aider à l'insertion des familles. 

_« Nous devrons les aider pour les papiers, la scolarisation des enfants ou encore pour la recherche de travail. Nous allons ainsi créer un vaste réseau de solidarité, des liens car ces gens déplacés ont d’abord besoin de chaleur humaine » _explique le curé de Châtenois les forges.

Jean Bouhelier, le curé de Châtenois les forges, membre du réseau solidarité

Le vicaire du diocèse a aussi activé ses « réseaux » pour repérer les logements vacants dans les communes du département. « Je demande aux gens que je rencontre. Si certains ont des logements vacants, ils pourraient les prêter. C’est une œuvre collective » ajoute l’homme d’église.

La Grande Mosquée de Belfort sensibilise ses fidèles

Les réfugiés auront aussi besoin de vêtements, de nourriture. La Grande Mosquée de Belfort, elle aussi, se mobilise. Lors de la prière de vendredi, un appel sera lancé aux fidèles pour voir si des familles souhaitent accueillir des réfugiés.

On ne sait pas encore combien de réfugiés seront accueillis dans la région mais des villes comme Audincourt,* Etupes, Belfort et plus récemment Lure,_ Valdoie_* leur ouvrent déjà les bras.

Ali Sahab surpris par les propos de Damien Meslot

Ali Sahab, le président de l'association des musulmans du Territoire, précise qu’il ne fera aucune distinction dans les réfugiés que ses fidèles pourraient accueillir. 

 Le représentant des musulmans du Territoire fait allusion aux propos de Damien Meslot. Lundi sur France Bleu Belfort Montbéliard, le Député maire les Républicains de Belfort indiquait qu'il réfléchissait à la possibilité d'accueillir des réfugiés mais uniquement chrétiens.

"La misère n'a pas de religion", lui répond le représentant des musulmans du Territoire.

Le reportage de Nicolas Wilhelm