Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Reims : l'appel au secours du comité de la Marne de la Ligue contre le Cancer

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne

La Ligue contre le Cancer dit avoir plus que jamais besoin des donateurs.

La Ligue, recherche, prévention, dépistage et accompagnement
La Ligue, recherche, prévention, dépistage et accompagnement © Maxppp - Sébastien Jarry, ligue nationale contre le cancer

C'est un appel au secours confirme Norbert Bigeat , le président du comité de la Marne de la Ligue contre le Cancer. Depuis le début de la crise sanitaire, le comité a chiffré ses pertes à 50 000 euros. C'est 20% du budget annuel. Résultat de l'annulation d'opérations sur le terrain. L'an dernier, "Une rose, un espoir" avait, par exemple, permis de collecter plus de  30 000 euros  et de rénover le service de chimiothérapie ambulatoire  du centre hospitalier Auban-Moët à Epernay. Cette année, tout a été annulé. Et depuis la semaine dernière, plus aucun chèque n'arrive avec le courrier."Les gens gardent leur argent ou le mettent de côté " précise Norbert Bigeat. 

Un appel au secours

Les répercussions peuvent être lourdes pour l'association et son comité marnais qui dédie chaque année 130 000 euros à la recherche. Il y a aussi l' accompagnement social des malades du cancer qui ne fait qu'augmenter. "Comment répondre ?" se demande Norbert Bigeat qui appelle les donateurs à lui donner les moyens de fonctionner. Au niveau national, la Ligue contre le Cancer estime ses pertes à 10 millions d'euros. 30 des 103 comités locaux pourraient fermer d'ici la fin de l'année. Le comité marnais n'en est pas là mais s'inquiète pour l'avenir de ses trois salariés permanents.

Les dons peuvent être effectués sur le site de la Ligue contre le Cancer.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu