Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Une "carte sonore" pour les déficients visuels dans un restaurant de Reims

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne
Reims, France

Lire le menu d'un restaurant paraît très simple à la plupart d'entre nous, mais pour les personnes atteintes de déficiences visuelles, l'opération devient tout de suite plus compliquée. La Jeune Chambre Economique a donc créé la "carte sonore". Un premier restaurant vient de s'équiper à Reims.

Cette "carte sonore" est un petit magnétophone
Cette "carte sonore" est un petit magnétophone © Radio France - Aurélie Jacquand

C’est un magnétophone pas plus gros qu’un smartphone, avec trois boutons en relief. Fabrice est mal-voyant, il teste le dispositif pour la première fois : "C'est assez facile d'utilisation, même si il faut quand même un temps d'adaptation. Ca ira plus vite quand on saura bien s'en servir". Le restaurateur enregistre lui-même son menu et le client peut passer d'une plage à l'autre si il ne veut pas tout écouter. Ici c'est une voix d'homme qui énumère les plats : _"Ce qui est bien c'est qu'on nous donne aussi les tarifs_", précise Fabrice, "Je trouve que ça peut servir même à d'autres personnes qu'aux déficients visuels, comme par exemple quelqu'un qui n'arriverait pas à tenir un menu".

Reims est la 30e ville de France et la 3e du Grand-Est (après Strasbourg et Metz) à mettre en place ce dispositif, mais pour le moment seul le restaurant Le Rem' a fait la démarche de s'offrir ce kit "carte sonore", pour 80 euros.

Le restaurateur enregistre lui-même le menu sur le dictaphone
Le restaurateur enregistre lui-même le menu sur le dictaphone © Radio France - Aurélie Jacquand

Le système est né à Saint Omer, dans les bureaux de la Jeune Chambre Economique et c'est aujourd'hui celle de Reims qui accompagne les restaurateurs qui souhaitent acheter le kit. La JCE de Reims a tenu à travailler avec une association d'aide aux aveugles et malvoyants, l'association Valentin Haüy, pour être certaine de coller au mieux à leurs besoins. "Ils nous ont demandé comment on trouvait le boîtier, si il était facile à utiliser", explique Michelle Champo, Présidente de l'association, "Et puis voir si l'enregistrement des menus convenait, si ce n'était pas trop rapide, si on comprenait bien et moi je trouve ça très bien".

Francis est lui aussi convaincu : "A chaque fois je suis obligé d'aller au restaurant avec un voyant, là je pourrai y aller seul ou avec une autre personne aveugle". Que chacun retrouve de l'autonomie, c'est le but. Francis trouve malgré tout un détail à améliorer : "Il faudrait pouvoir monter le son plus facilement ou alors nous fournir un casque, parce que dans un environnement bruyant on a du mal à entendre, mais sinon c'est bien", sourit-il.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu