Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Reims: une coiffeuse pour les sans abris

mardi 4 août 2015 à 18:25 Par Aurélie Jacquand, France Bleu Champagne-Ardenne

La "maraude citoyenne rémoise", qui distribue régulièrement de la nourriture aux SDF et aux personnes démunies, était pour la première fois accompagnée d'une coiffeuse, afin de redonner un peu de dignité et de confort aux gens de la rue.

"Je les voyais dans la rue, mais j'ai voulu faire plus", explique Miky, coiffeuse à la retraite
"Je les voyais dans la rue, mais j'ai voulu faire plus", explique Miky, coiffeuse à la retraite © Radio France

"14 euros pour une coupe, tout le monde ne peut pas se l'offrir" . C'est en partant de ce constat que Zahia Nouri, à l'origine de la "maraude citoyenne rémoise", a décidé d'offrir un nouveau service aux plus démunis : une séance coiffure.

Après quelques appels, elle croise la route de Miky, une retraitée immédiatement séduite par le projet: "Quand je voyais des SDF dans la rue, je leur donnais de l'argent, mais à chaque fois je me demandais ce que je pouvais faire de plus pour vraiment leur redonner de la dignité . Cette fois j'ai trouvé!". Alors pendant plusieurs heures, sur un banc, sous les arbres des Hautes promenades de la ville de Reims, à deux pas de la gare, Miky joue du ciseau et de la tondeuse.

"Rester propre et digne, c'est le plus dur dans la rue", explique Claudine

Plus qu'un simple coup de frais sur la nuque ou une question d'hygiène, ce moment permet aux plus démunis de se poser et d'oublier un peu leurs difficultés : *"On peut lui faire confiance, même lui confier des petis secrets* , explique Claudine, comme chez un vrai coiffeur. Je veux simplement lui dire merci!" ** .

Et puis il y a ceux pour qui cette nouvelle coupe signifieune possibilité de nouveau départ. David cherche un emploi de cuisinier : "Les patrons veulent des gens propres, les cheveux longs ce n'est pas possible" .

Le reportage d'Aurélie Jacquand auprès de la maraude citoyenne rémoise

Cette séance coiffure était une première ce lundi, mais la "maraude citoyenne rémoise" compte bien en faire un rendez-vous régulier, une fois par mois, et Zahia Nouri se permet même d'espérer faire des émules : "peut-être qu'une esthéticienne, un barbier ou autres, pourrait nous rejoindre. Tant que ça aide les gens de la rue, je suis heureuse" .

Un nouveau look pour se retrouver sa dignité - Radio France
Un nouveau look pour se retrouver sa dignité © Radio France - Aurélie Jacquand