Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Mort d'Elizabeth II

Mort d'Elizabeth II : plusieurs maires des Pyrénées-Orientales refusent de mettre les drapeaux en berne

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Roussillon

"Je croyais que c'était une plaisanterie !" Comme ailleurs en France, la demande de mise en berne des drapeaux tricolores à l’occasion du décès de la reine Elizabeth II heurte plusieurs édiles des Pyréeéns-Orientales.

Les drapeaux de l'hôtel de ville de Perpignan flottaient ce lundi mais ils seront en berne lundi prochain pour les obsèques d'Elizabeth II
Les drapeaux de l'hôtel de ville de Perpignan flottaient ce lundi mais ils seront en berne lundi prochain pour les obsèques d'Elizabeth II © Radio France - Margaux Munoz

Elisabeth Borne a demandé aux maires de mettre les drapeaux de leur commune en berne vendredi dernier pour acter le décès d'Elizabeth II puis lundi prochain pour les funérailles de la reine d'Angleterre. Mais cette demande est loin de faire l’unanimité. Dans les Pyrénées-Orientales, plusieurs mairies n'ont pas baissé et ne baisseront pas le drapeau tricolore.

C’est le cas d’Alénya, près de Perpignan. "Quand mes services m’ont demandé s’ils devaient mettre le drapeau en berne, je croyais que c’était une plaisanterie ! Ça me semblait vraiment très gros. Après, effectivement, j’ai vu la circulaire" explique Jean-André Magdalou, le maire communiste. 

"Sur le fronton des mairies, il y a écrit Liberté-Égalité-Fraternité : ce sont des valeurs républicaines héritées de la Révolution et j’y suis très attaché. Or il n’y a rien de plus inégalitaire que la monarchie." Le maire d'Alénya, Jean-André Magdalou

Mais l’élu communiste se défend de manquer de respect vis-à-vis de la monarchie : "Je comprends le deuil de sa famille, des Britanniques et des gens qui sont attachés à ce symbole. Mais cela heurte vraiment le républicain que je suis." 

Le portrait de la reine d'Angleterre sur les panneaux lumineux

D’autres villes comme Cabestany, Estagel ou Elne ont annoncé qu’elles ne mettront pas leurs drapeaux en berne. Si les réfractaires sont minoritaires dans le département, certains élus nous ont fait savoir qu'ils s'étaient conformés à la demande de la Première ministre sans grand enthousiasme, se demandant par exemple si ce n'était pas un peu "excessif"

Perpignan a suivi la consigne et ce week-end, le portrait de la Reine d’Angleterre s’est même affiché sur des panneaux lumineux de la ville. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess