Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"Relocalisation" : Limoges va accueillir une cinquantaine de fonctionnaires des Finances Publiques

-
Par , France Bleu Limousin

Limoges accueillera bientôt deux nouveaux services de l'Etat, soit une cinquantaine d'emplois, dans le cadre de l'opération "relocalisation" des services des Finances Publiques. Ce sont des agents des services "paie" et "gestion des retraites" des fonctionnaires qui vont s'installer en Limousin.

Deux nouveaux services des Finances Publiques arrivent à Limoges (image d'illustration)
Deux nouveaux services des Finances Publiques arrivent à Limoges (image d'illustration) © Maxppp - Vincent Isore

La ville de Limoges va accueillir, d'ici quelques mois, de nouveaux services de l'Etat et une cinquantaine d'emplois. C'est la concrétisation de l'opération "relocalisation" de services des Finances Publiques dans des villes moyennes, voulue par le gouvernement. La capitale limousine hébergera un service de gestion des retraites des fonctionnaires, et un service de paie des fonctionnaires. 

Limoges a déjà une certaine expérience en matière de délocalisation de certains services de l'Etat. On se souvient notamment de l'arrivée, il y a maintenant une quinzaine d'années, du Centre national pour l'aménagement des structures des exploitations agricoles (le Cnasea) devenue depuis l'ASP (Agence de Service des Paiements). Limoges accueille aussi une unité de production des cartes d'identité, et depuis trois ans la Commission du Contentieux du Stationnement Payant, service qui s'est d'ailleurs étoffé vu le nombre de cas à traiter.

Nous avons une qualité de vie, et le fait de ne pas être épouvantablement cher

"Et ça fonctionne", explique le Maire Emile-Roger Lombertie, évidemment satisfait de cette annonce, qui conforte le rôle de Limoges dans l'accueil de services déconcentrés de l'Etat. Ce qui fait la différence, c'est "la qualité de vie, la qualité de la ville, la qualité de l'environnement" explique-t-il à France Bleu Limousin, "et surtout la facilité à se loger et le coût des locaux qui n'est pas exorbitant" poursuit-il. "A Paris, c'est 12.000 euros le mètre carré, et dans certaines grandes métropoles, c'est désormais entre 8 et 12.000, avec des loyers qui sont très chers. Nous, nous avons cette qualité de vie, plus le fait de ne pas être épouvantablement cher" argumente Emile-Roger Lombertie, qui était à Paris ce mercredi pour cette annonce.

L'arrivée de ces nouveaux services et de ces agents se fera progressivement, dans les prochains mois. Tous devraient être installés d'ici trois ou quatre ans.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess