Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : neuf départements maintenus en vigilance rouge, 53 en orange

Remaniement : des syndicats réclament la création d'un secrétariat d'État aux personnes âgées

-
Par , France Bleu

Ce dimanche, neuf syndicats demandent au Premier ministre de désigner, dans le cadre de la création du nouveau gouvernement, "un(e) ministre ou au minimum un(e) secrétaire d'État" pour les personnes âgées.

Neuf syndicats réclament un secrétariat d'Etat aux personnes âgées.
Neuf syndicats réclament un secrétariat d'Etat aux personnes âgées. © Maxppp - Vanessa MEYER

"Les 17 millions de retraités ont besoin d'un ministère pour les représenter" : voilà l'objectif de la lettre adressée ce dimanche à Jean Castex par neuf organisations syndicales. La CGT, FO ou encore la CFTC appellent le Premier ministre à désigner "un(e) ministre ou au minimum un(e) secrétaire d'État" pour les personnes âgées dans le nouveau gouvernement qui sera annoncé ce lundi

"Les retraités méritent bien un interlocuteur spécifique"

Le syndicats demandent à Jean Castex de "penser à un quart de la population" française. Selon eux, "la situation des retraité(es) continue de se dégrader,(...) les retraités méritent bien un interlocuteur spécifique". Les organisations déplorent que le précédent gouvernement ait "fait le choix de ne pas avoir de ministère des personnes âgées ni même un secrétariat d'Etat aux personnes âgées", signe, d'après elles, du "peu d'intérêt" qu'il leur portait.

Le futur gouvernement devraient comprendre une vingtaine de ministres et de ministres délégués selon l'Elysée, contre 16 actuellement.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess