Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Remboursement des voyages annulés : les règles vont changer

-
Par , France Bleu

Les remboursements des voyages annulés à cause de la crise du coronavirus vont évoluer. Ils se feront bientôt sous forme de bons valables 18 mois et non plus sous forme de versement d'argent. Une ordonnance va être présentée en conseil des ministres mercredi.

La plupart des avions sont cloués au sol depuis les mesures de restriction de circulation décidées partout dans le monde
La plupart des avions sont cloués au sol depuis les mesures de restriction de circulation décidées partout dans le monde © Maxppp - PHOTOPQR/LE TELEGRAMME/MAXPPP

Il va falloir s'attendre à de nouvelles règles pour se faire rembourser les voyages qui tombent à l'eau pendant la crise du coronavirus. Jusqu'à présent c'était un remboursement pur et simple, mais ce sera bientôt sous forme de coupons, de bons à réutiliser.

Par exemple pour une formule vol + hôtel annulée aux vacances de printemps, le voyagiste ne sera pas obligé de rendre l'argent. Il devra à la place proposer un avoir de la même valeur. Le bon sera valable pendant un an demi.

Mais un remboursement reste possible précise l'association de consommateurs CLCV sur France Bleu Paris. "Si les consommateurs n'ont pas pu ou eu envie de reporter le voyage dans les 18 mois, ils auront quand même droit au remboursement", explique Jean-Yves Mano, président de l'association. 

Une mesure pour éviter les faillites en série dans les agences de voyages

Le Premier ministre Edouard Philippe a annoncé la mesure lundi. L'ordonnance va être présentée en conseil des ministres ce mercredi. Selon le Premier ministre, cette mesure fait partie des "24 textes sur le fondement de la loi relative à l'état d'urgence sanitaire". C'est une réponse aux acteurs du tourisme, qui ont été reçus la semaine dernière au ministère des Affaires étrangères.

Depuis la restriction des déplacements, les tours opérateurs doivent faire face à des remboursements en masse. "Si on applique le remboursement à tous les clients, 80% des voyagistes font faillite",  avait estimé Jean-François Rial, président de l'agence Voyageurs du Monde. Le système de bons permet de garder cet argent. En avril, 350 000 Français avaient prévu de partir avec une agence. Tous ces voyages ont été annulés ou reportés. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu