Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

"Rendez-nous notre pouvoir d'achat !" : des centaines de retraités manifestent à Limoges et Tulle

-
Par , France Bleu Limousin

Les retraités étaient appelés à manifestent pour leur pouvoir d'achat ce jeudi partout en France. Ils étaient 400 dans les rues de Limoges et 300 dans les rues de Tulle.

Plusieurs centaines de manifestations à Limoges malgré la pluie.
Plusieurs centaines de manifestations à Limoges malgré la pluie. © Radio France - Adèle Bossard

Limoges, France

Les retraités ont défilé ce jeudi matin en Limousin pour demander une hausse de leur pouvoir d'achat. Ils étaient 300 dans les rues de Tulle, accompagnés de quelques "gilets jaunes", et 400 dans les rues de Limoges où une délégation syndicale a été reçue en préfecture. Une quinzaine d'organisation syndicales avaient appelé à participer au rassemblement limougeaud, avec pour mot d'ordre une réponse aux vœux du président de la République : "Reprenez-vous cadeaux et rendez-nous notre pouvoir d'achat !".

La réponse des retraités limougeauds aux vœux du président de la République. - Radio France
La réponse des retraités limougeauds aux vœux du président de la République. © Radio France - Adèle Bossard

Un sapin de Noël et une vingtaine de paquets ont été installé devant la porte de la préfecture de Haute-Vienne pour représenter tous les "cadeaux" faits aux riches par le président, selon les manifestants. "L'exit tax leur rapporte 6 milliards, la flat tax 10 milliards, l'évasion fiscale, c'est 100 milliards d'euros. Ces sommes ne rentrent pas dans les caisses de l'État alors qu'on en a bien besoin, c'est quand même phénoménal", détaille Michel, retraité et militant à la CGT depuis 51 ans.

Des sommes qu'ils comparent avec les taxes en augmentation pour de nombreux retraités : "Je suis à la retraite depuis le 1er juillet 2016 et la retraite a déjà diminué avec la CSG", explique Martial. "Manifester, ça fait voir qu'on n'est pas contents. Parce que si on ne vient pas, ça veut dire qu'on dit 'amen'".

Une quinzaine d'organisations syndicales avaient appelé à manifester à Limoges. - Radio France
Une quinzaine d'organisations syndicales avaient appelé à manifester à Limoges. © Radio France - Adèle Bossard

Qu'importe la pluie, le vent ou le froid, Michelle s'agrippe à sa canne et au bras d'une amie pour défiler. "J'ai des petits enfants, je me prive pour leur payer des cadeaux ou de la viande quand je les reçois. Je n'ai plus les moyens pour assumer même ce que j'ai fait il y a dix ans". Plusieurs pré-retraités faisaient aussi partie du cortège, inquiets de leur niveau de revenus pour les années à venir. "Je m'attends à 1 200 euros nets et pour vivre, c'est faible. Alors j'essaie de faire un potager pour les légumes, je fais attention aux dépenses quotidienne", explique Bernadette.

La manifestation sous la pluie à Limoges. - Radio France
La manifestation sous la pluie à Limoges. © Radio France - Adèle Bossard

"Les classes moyennes ont déclenché les "gilets jaunes" en expliquant qu'avec 2000 euros par mois ils n'arrivaient pas à vivre, alors comment voulez-vous qu'avec des retraites à 500 euros on y arrive ?", poursuit Michel. Certains "gilets jaunes" sont d'ailleurs venus manifester aux côtés des retraités. Et tous prévoient maintenant de se retrouver mardi, pour répondre à l'appel à la grève générale lancé par plusieurs organisations syndicales.