Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Rennes : avant la réouverture, l'heure est au grand ménage dans les bars

Par

Si tout se passe comme prévu, certaines terrasses de bars et restaurants pourraient rouvrir à la mi-mai. Depuis cette annonce, les gérants ont rouvert leurs établissements pour faire quelques travaux. A Rennes, le grand ménage a commencé.

Erjol Uka le gérant du bar "Le comptoir" a hâte de retrouver ses clients. Erjol Uka le gérant du bar "Le comptoir" a hâte de retrouver ses clients.
Erjol Uka le gérant du bar "Le comptoir" a hâte de retrouver ses clients. © Radio France - Benjamin Fontaine

Jean Castex a confirmé ce jeudi 22 avril, la fin de la limitation des déplacements dans un rayon de 10 km autour de chez soi à partir du lundi 3 mai. Certaines terrassés de cafés, bars et restaurants pourraient rouvrir entre le 13 et le 17 mai selon le calendrier du gouvernement. Cette fois les professionnels ont envie d'y croire.

Publicité
Logo France Bleu

Peinture, déco, agrandissement

Depuis quelques jours certains ont d'ailleurs rouvert leur établissement pour y faire un peu de ménage voire quelques travaux. A Rennes, à l'angle de la fameuse rue de la soif et de la place Saint-Anne, le bar "Le comptoir" est en plein ménage de printemps. Les tables, les banquettes et les tabourets ont été sortis. 

Une perceuse à la main, Mathis Rocheteau, l'assistant manager nous fait un rapide tour du propriétaire. "On a refait les boiseries. Elles sont plus claires et on a passé un peu de vernis pour rendre le bar plus lumineux. On va refaire les toilettes pour ajouter des miroirs. On va peaufiner d'ici l'ouverture," sourit Mathis. 

On a envie d'y croire.

Les gérants ont aussi passé commande en prévision de la réouverture. "Nous avons commandé des tables plus grandes pour pouvoir accueillir des clients à l'extérieur. On va agrandir la terrasse d'une trentaine de mètres carrés. Il ne manque plus que l'autorisation." Côté boissons, il reste encore un peu de stock à la cave.

De l'autre côté de la place, au bistrot "Le Lazarus" , l'adjoint du directeur Hugo Theis a lui aussi enfilé son bleu de chauffe. Les chaises sont empilées dehors et à l'intérieur un ouvrier s'affaire. "On va remettre des aménagements de déco, faire un peu de peinture et on a prévu de changer tout le bar. Les annonces du gouvernement et le beau temps nous ont fait du bien au moral. Ça donne envie de s'y remettre !" 

Ça va être physique !

Les patrons de bar ont envie de faire plaisir à leurs clients et de les surprendre. "Cette fois on y croit, grâce notamment à l'arrivée des vaccins, on espère que mi-mai ou début juin ce sera la bonne." Son restaurant est à l'arrêt depuis le mois d'octobre. Le personnel est resté mais il faudra sûrement recruter. "On pense que la première journée et les premières semaines seront intenses. Ça va être physique mais on est tellement heureux !"

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu