Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Epiphanie 2021 : la galette des rois, ses recettes, ses fèves et son histoire

Rennes : des galettes des rois très en avance

-
Par , France Bleu Armorique

Une semaine avant l'épiphanie, les galettes des rois ont déjà commencé à apparaître dans les vitrines des boulangeries, à Rennes. Une manière de s'adapter à l'épidémie de coronavirus.

Le boulanger rennais Daniel Lorand a exceptionnellement sorti ses galettes des rois en avance.
Le boulanger rennais Daniel Lorand a exceptionnellement sorti ses galettes des rois en avance. © Radio France - Evan Lebastard

Frangipane, pomme, poire-chocolat ... Daniel Lorand, boulanger rue Vasselot à Rennes, a sorti ses premières galettes des rois ce dimanche 27 décembre, une semaine avant l'épiphanie, début traditionnel de cette coutume.

Une manière pour lui de répondre à l'épidémie de Covid-19. "Nous avons décidé d'anticiper la vente pour faire plaisir à notre clientèle". Et aussi anticiper un éventuel reconfinement qui empêcherait de nouvelles réunions en famille ou entre amis pour partager la galette des rois. "Tout dépend du confinement, comment c'est fait. Mais ne sachant pas ce que janvier nous réserve, nous avons préféré sortir nos galettes."  

Daniel Lorand sait déjà qu'il ne va pas en vendre autant cette année. "Toutes les entreprises et les associations ne vont pas se réunir sur des galettes comme les années précédentes. On va avoir un manque à gagner."

Un repère rassurant

Cette perte de repères gêne quand même certains, comme Claire. "C'est chouette d'avoir ces étapes là dans la vie. Même si c'est relié à des traditions auxquels on n'adhère pas forcément, ce sont des repères qui sont culturellement rassurants et réconfortant." Et pour les croyants, comme Anne par exemple pour qui la galette "c'est que au moment de l'épiphanie, avant ça n'a pas de sens pour nous."

Elle reste plébiscitée par les clients, même avant la date traditionnel. Certains la réclame même "dès début décembre" explique le boulanger Daniel Lorand.

Didier Lorand explique pourquoi il a avancé l'arrivée de la galette des rois dans sa boulangerie.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess