Société

Rennes : enquête sur un site qui fiche des policiers et gardiens de prison

Par Mélodie Pépin, France Bleu Armorique et France Bleu Loire Océan mercredi 11 mars 2015 à 11:16

Capture d'écran du blog qui "fiche" les policiers de Rennes
Capture d'écran du blog qui "fiche" les policiers de Rennes © Radio France

Un syndicat de police a alerté mardi la direction de la police et le ministère de l'Intérieur pour faire fermer ce blog qui fiche les policiers et les gardiens de la paix de Rennes, et aussi d'Orvault près de Nantes. La police judiciaire a ouvert une enquête sur ce blog intitulé "Vengeance".

Une centaine de policiers et gardiens de prison  sont fichés sur ce blog intitulé "Vengeance". On y trouve des photos de chaque policier, avec son nom, son numéro de téléphone, parfois une adresse, photos de familles ou même plaque d'immatriculation. Un site découvert par plusieurs membres des forces de l'ordre lundi. Mardi, le syndicat Unité police SGP-FO (deuxième syndicat de gardiens de la paix) a aussitôt alerté le ministère de l'Interieur et la direction de la police, qui a saisi la police judiciaire.

Comment toutes ces informations privées ont-elles pu arriver sur internet ?

D'après David Leveau, délégué Force Ouvrière 35, "beaucoup de choses ont été pêchées sur les réseaux sociaux" notamment Facebook. "C'est ciblé sur Rennes, donc je pense que la personne qui a mis ça en place, c'est une personne qui en veut à des fonctionnaires et des gardiens de prison qui sont sur la région rennaise" , explique David Leveau.

Le syndicat a aussi relevé des fiches qui concernent des gardiens de la prison d'Orvault près de Nantes. Le délégué Grand-Ouest de Force ouvrière, Emmanuel Baudin, dénonce aussi l'impuissance des fonctionnaires : "Dans les établissements pénitentiaires, les détenus ont des téléphones portables à foison, des connexions internet et peuvent aussi aller sur les réseaux sociaux et prendre des infos."

"On demande que le ministère de l'Intérieur soit extrêmement sévère à l'égard de ces individus qui mettent en danger la vie des fonctionnaires et leur famille" - David Leveau, délégué Force Ouvrière 35

Le syndicat de police s'inquiète maintenant pour la sécurité des policiers et demande au ministère de l'Intérieur de fermer rapidement ce site. "On demande que le ministère de l'Intérieur soit extrêmement vigilant et sévère à l'égard de ces individus, qui mettent en danger la vie des fonctionnaires et leur famille" .

blog anti policier son - JOURNAL DE 08H00

Emmanuel Baudin, délégué Grand-Ouest FO explique que ses collègues de la prison d'Orvault "sont choqués. On a peur pour soi, on a peur aussi pour ses enfants . Ils sont peur." Et d'ajouter : "Si j'ai un message à faire passer, c'est d'être très vigilant sur les réseaux sociaux et d'en dire le moins possible." Dans un communiqué envoyé au ministère, Unité Police dit s'inquiéter de "la recrudescence de ces blogs qui peuvent conduire à un sentiment grandissant de crainte pour nos collègues mais surtout pour leur famille".

Prison Site internet 1

Ce mercredi matin, le blog était toujours ouvert sur internet , ce que dénonce le syndicat. L'hébergeur du site n'est pas en France a-t-on expliqué au syndicat de police, ce qui complique la tâche. La direction générale de la police (DGPN) dit "avoir saisi" les services spécialisés de lutte contre la cybercriminalité de la direction centrale de la police judiciaire. Elle invite aussi les fonctionnaires à faire attention sur l'utilisation de Facebook.

Ce n'est pas la première fois qu'un blog s'en prend aux policiers pour les ficher. À Paris, la justice a déjà bloqué un site du même genre, "Copwatch", qui ciblait les policiers et gendarmes d'Ile-de-France.

Sur internet, d'autres blogs font la pub du site "Vengeance" - Radio France
Sur internet, d'autres blogs font la pub du site "Vengeance" © Radio France