Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Rennes : ils ont rêvé d'être français et ils le deviennent avec solennité

jeudi 26 avril 2018 à 19:27 Par Loïck Guellec, France Bleu Armorique

Ils sont de 27 nationalités différentes. 94 adultes vivant en Ille-et-Vilaine sont devenus officiellement français ce jeudi après-midi. Une cérémonie très solennelle s'est déroulée en préfecture à Rennes.

Shaza Khatba jeune syrienne devenue française
Shaza Khatba jeune syrienne devenue française © Radio France - Loïck Guellec

Rennes, France

94 adultes vivant en Ille-et-Vilaine sont devenus officiellement français ce jeudi après-midi. 32 enfants ont par ailleurs bénéficié de l'effet collectif de la naturalisation de leurs parents. 27 nationalités différentes. Les parcours de ces étrangers sont très souvent très différents, mais ils rêvaient devenir français car ils se sont parfaitement intégrés à notre pays comme étudiants ou salariés.  Ils ont du surmonter des démarches longues et périlleuses avant que leur dossier soit accepté. Ce jeudi après-midi, le secrétaire général de la préfecture Denis Olagnon leur a remis individuellement leur décret de naturalisation sous les ors de la République dans le salon Anne de Bretagne de la Préfecture.

La photo avec le secrétaire général de la préfecture - Radio France
La photo avec le secrétaire général de la préfecture © Radio France - Loïck Guellec

Devenir français

"Je veux rester là pour toujours , je me sens française" explique Shaza Khatba une jeune syrienne de 25 ans, étudiante à Rennes qui a fui son pays en guerre "j'ai fui un pays où la liberté n'existe pas où il n'y a pas de droits de l'homme".  Elène Hovhammissian ne cache pas une certaine émotion : "j'ai grandi ici, je fais mes études ici, j'ai l'intention d'avoir mes enfants ici " raconte cette étudiante arménienne de 21 ans arrivée en France avec ses parents qui fuyaient leur pays alors qu'elle n'avait que 5 ans. "j'aime beaucoup la France car c'est un pays qui aide les personnes en difficulté". Autre parcours, celui de Freddy Wilfried Nambozouina, d'origine centre-africaine : "je suis arrivé en France en 2004; mes enfants vivent ici; je travaille en France. Dès que je suis arrivé en France j'ai adopté la France, j'aime bien sa culture et ses valeurs".  

La cérémonie s'est achevée par une Marseillaise chantée avec ferveur par ces nouveaux compatriotes.