Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Rennes : la basilique Saint-Sauveur occupée par le collectif de soutien aux sans-papiers

-
Par , France Bleu Armorique

Une soixantaine de personne occupe la Basilique Saint-Sauveur à Rennes ce mardi 14 juillet. Ils veulent alerter la municipalité et l'Etat sur la situation précaire de familles et de célibataires. Après discussion, l'archevêque de Rennes leur a trouvé une solution d'hébergement.

La Basilique Saint-Sauveur à Rennes
La Basilique Saint-Sauveur à Rennes © Radio France - Maxime Bossonney

Depuis une semaine, le collectif de soutien aux sans-papiers organise des occupations de lieux pour alerter l'opinion publique sur la situation de ceux qui n'ont pas de logements. Après l'Hôtel-Dieu dimanche 12 juillet, les militants occupent désormais ce mardi 14 juillet la Basilique Saint-Sauveur dans le centre-ville de la capitale bretonne.

"Cette série d'occupation est pour pousser les pouvoirs publics a trouver des solutions d'hébergement pour les sans-papiers" explique une militante. Ils sont une soixantaine dans l'église, dont des enfants, des familles et des célibataires. D'autres personnes doivent également les rejoindre dans la soirée.

Selon le collectif, les militants ont pris contact avec un prêtre qui est en discussion avec le diocèse concernant la suite de l'occupation. 

Et en effet, selon nos informations l'archevêque de Rennes, Mgr d'Ornellas, a proposé d'héberger les sans-papiers dans un bâtiment rue Saint-Yves non loin de la basilique. Des négociations auront lieu mercredi 15 juillet pour un accueil jusqu'au 15 août dans ce lieu mis a disposition par l'église. En tout, 5 familles avec enfants, dont un bébé de 7 mois seront logées, ainsi qu'une dizaine de célibataires.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess