Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Rennes : le funambule a fait sensation pour le passage en 2016 !

vendredi 1 janvier 2016 à 1:52 Par François Sauvestre, France Bleu Armorique

Des centaines de personnes avaient le nez en l'air pour le passage en 2016. Le funambule a fait un sans faute de l'opéra jusqu'à la mairie.

© Radio France - François Sauvestre

Rennes, France

La place de la mairie était noire de monde pour le réveillon du Nouvel An. Des centaines de Bretons sont venus admirer la performance de Théo Sanson, 28 ans. Le funambule  s’est élancé sur une sangle de 2,5 centimètres de large pour traverser la place depuis l’Opéra jusqu’à l’Hôtel de ville perché à une vingtaine de mètres de haut. Tout s'est bien passé.  "Quand on arrive sur les toits, on voit le public, quand je le salue, y'a cette vague de cris, wouaaah j'ai jamais connu ça, c'était un truc de fou ! "_

Ca s'est bien passé heureusement !

Radio France
© Radio France - François Sauvestre

Le funambule n'a eu aucun problème technique, sauf à la fin de son parcours, arrivé à la mairie, "_ j'ai glissé sur la sangle, j'ai cru que j'allais tomber, mais ça s'est bien passé heureusement_".

Le plus dur a été d'être dans le bon timing, pour arriver pile au moment des feux d'artifice et du décompte jusqu'à minuit. Théo est arrivé un peu trop tôt, "ce n'était pas aussi bien que la répétition générale, mais c'était quand même génial, avec tous ces gens !".

Radio France
© Radio France - François Sauvestre

Les spectateurs ont été ravis, Marin a écarquillé les yeux pendant toute la traversée : "quand j'ai vu la taille du fil, je pensait que ça allait être plus bas, là c'est vraiment impressionnant".

Profiter de la soirée

Beaucoup de fêtards ont décidé de profiter de la soirée, laisser derrière eux cette année 2015 qui a été difficile. Sylvie ne veut "plus vivre dans le souci, sinon on ne sort plus de chez soi". "Je suis venue passer un moment entres amis pour avancer"*_ explique Nathalie**. _*

La police était présente en nombre, aux quatre coins de la place, sécurité post-attentat oblige.