Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Rennes : les centres de loisirs de l'été s'adaptent aux règles sanitaires

-
Par , France Bleu Armorique

Les centres de loisirs de l'été ont ouvert leurs portes lundi avec le début des vacances scolaires. A Rennes (Ille-et-Vilaine), autour de 3000 enfants vont être accueillis d'ici fin août. Mais la ville a du adapter leur fonctionnement après les règles sanitaires liées à la pandémie.

Un petit groupe d'enfants et des animateurs au centre de loisirs Robert-Doisneau à Rennes
Un petit groupe d'enfants et des animateurs au centre de loisirs Robert-Doisneau à Rennes © Radio France - Loïck Guellec

Les vacances scolaires ont commencé lundi 6 juillet et depuis le début de la semaine les centres de loisirs ont ouvert leurs portes. Mais Covid oblige, des règles sanitaires doivent être appliquées. A Rennes, où les centres vont accueillir autour de 3000 jeunes jusqu'à 11 ans d'ici fin août, des petits groupes de 50 enfants ont été créés. Les locaux sont désinfectés et les personnels portent des masques.  Les parents doivent laisser impérativement leurs enfants à l'entrée du centre de loisirs. Pour la restauration, des repas chauds sont servis comme l'été dernier.

Un protocole sanitaire allégé

"Le protocole sanitaire aujourd'hui nous autorise de ne plus gérer la distanciation sociale à l'intérieur d'un groupe constitué ce qui permet aux animateurs de retrouver une liberté assez large dans la mise en oeuvre des activités" explique Paul Guillaudeux, responsable de la coordination animation-enfance au sein de la ville de Rennes. "Sur le plan pédagogique, les activités sont identiques; on doit juste veiller à désinfecter les locaux et nettoyer le matériel".  Au centre de loisirs petite enfance Robert-Doisneau, une cinquantaine d'enfants de 3 à 4 ans peuvent être accueillis au maximum chaque jour. "Cette année, on a pris le parti de faire deux groupes de 25 enfants chacun qui fonctionnent séparément" détaille sa directrice Elodie Rondard "on a un pool d'une dizaine d'animateurs qui portent des masques toute la journée. Nos sanitaires sont lavées trois fois par jour car c'est un lieu où les enfants viennent régulièrement pour se laver les mains".

Des parents à l'extérieur

Dans les centres de loisirs petite enfance, les parents doivent rester à l'entrée. "C'est notre seule frustration cette année" reconnait Elodie Rondard "les parents sont limitées à l'accueil du matin. Du coup on a mis en place des partages de photos et un blog en ligne pour que les parents puissent savoir ce que vivent leurs enfants tous les jours". De leur côté, les enfants de 5 à 11 ans sont transportés en car comme chaque année vers les deux grands centres de la Prévalaye et des Gayeulles. Ils sont répartis dans des villages de 50 enfants maximum où il n'y a plus aucune règle de distanciation sociale. "On a choisi cette année de développer les mini-camps pour les plus grands afin de permettre à ceux qui ne partent pas en vacances de bénéficier au moins d'une nuit à l'extérieur" précise Paul Guillaudeux.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess