Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société
Dossier : Mouvement des "gilets jaunes"

Rennes : les gilets jaunes bloquent totalement la rocade pour l'acte VI de la mobilisation

-
Par , France Bleu Armorique

La rocade rennaise a été bloquée une bonne partie de l'après-midi ce samedi 22 décembre par les gilets jaunes, en plein week-end de départ en vacances. L'opération s'est terminée vers 19h00.

Des centaines de voitures à l'arrêt sur la rocade en ce week-end de départ en vacances
Des centaines de voitures à l'arrêt sur la rocade en ce week-end de départ en vacances © Radio France - Maxime Bossonney

Rennes, France

Une centaine de véhicules a bloqué la rocade rennaise ce samedi 22 décembre au niveau du Leclerc Cleunay Porte de Lorient. Une grosse action des gilets jaunes pour cet acte VI de la mobilisation.

250 gilets jaunes de Rennes, Saint-Brieuc, ou encore de Redon ont convergé vers 11h30 sur le parking du Cora de Pacé. Après une pause déjeuner, ils ont mené une opération escargot autour de la rocade à partir de 13h30, avant de bloquer la rocade et de couper la circulation Porte de Lorient au niveau du Leclerc Cleunay.

Ce qui a engendré un important bouchon de la Porte de Lorient à la Porte d'Alma, surtout en ce week-end de départ en vacances.

Gilets jaunes briochins et rennais ont d'abord convergé sur le parking Cora de Pacé - Radio France
Gilets jaunes briochins et rennais ont d'abord convergé sur le parking Cora de Pacé © Radio France - Maxime Bossonney

"Il ne faut pas bloquer les gens avant Noël !"

Le ton est alors très vite monté au fil de l'après-midi entre automobilistes et manifestants : "Je vais louper mon avion à cause de vous, il faut pas bloquer les gens avant Noël !" s'insurge un conducteur qui patiente dans la voiture. Un gilet jaune lui répond alors : "On bloque quelques heures mais on se bat pour la vie ! C'est pour vous qu'on le fait !"

"Il y aura toujours des mécontents, mais ils devraient être reconnaissants" estime Franck, gilet de sécurité sur le dos.

En fin d'après-midi c'est la confusion qui règne. Faut-il laisser les voitures avec des enfants ? Ceux qui sont malades ? Une petite fille a d'ailleurs fait un malaise en plein blocage, heureusement sans gravité, et aidé par des gilets jaunes attentifs à ce que tout se passe bien.

Au fil des heures, certains automobilistes ont perdu patience - Radio France
Au fil des heures, certains automobilistes ont perdu patience © Radio France - Maxime Bossonney

Néanmoins la situation s'est peu à peu tendue. Excédés, les automobilistes s'en prennent verbalement aux bloqueurs : "Moi j'étais là le 17 novembre, sur la rocade, a bloqué. Mais maintenant ça suffit ! Vous voulez la démission de Macron ? Vous ne l'aurez jamais !" s'écrit un conducteur.

Scènes surréalistes à la nuit tombée, des insultes sont lancées à distance de part et d'autre de la rocade, entre gilets jaunes sur la voie, et clients du Leclerc en face, bloqué sur le parking du supermarché.

Au final, la situation est redevenue normale vers 19h00, les gilets jaunes ont levé le blocage, mais prévoient encore des actions dimanche 23 décembre, et même après les fêtes.

Choix de la station

France Bleu