Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Rennes : les locataires de l'immeuble "Coquelicot" rue Saint-Hélier de nouveau évacués

-
Par , France Bleu Armorique

Après la découverte de nouvelles fissures dans l'immeuble "Coquelicot" rue Saint-Hélier à Rennes (Ille-et-Vilaine), les derniers locataires ont été une nouvelle fois évacués. En revanche, les quatre commerces au rez-de-chaussée restent ouverts.

Nouvelle évacuation pour les trois derniers locataires de l'immeuble "Coquelicot" rue Saint-Hélier à Rennes
Nouvelle évacuation pour les trois derniers locataires de l'immeuble "Coquelicot" rue Saint-Hélier à Rennes © Radio France - Nina Valette

Retour à l'hôtel pour les habitants du 30-32 rue Saint-Hélier à Rennes (Ille-et-Vilaine). La mairie vient de prononcer un arrêté de péril imminent après la découverte de nouvelle fissures sur le plafond.  

Un troisième expert doit rendre un rapport 

Afin de consolider la structure, et après le passage de deux experts, des travaux avaient été préconisés. Au moment de l'installation des étais, pour consolider la charpente, les ouvriers ont découvert de nouvelle fissures sur le plafond d'un appartement. 

Une découverte qui change la donne pour la mairie, qui ne veut prendre aucun risque pour les derniers locataires présent dans l'immeuble "Coquelicot". "Ces fissures n'étaient pas visibles lors du passage des deux premiers experts", explique Cyrille Morel, adjoint à la prévention des risques des immeubles avant d'ajouter, "les ouvriers ont démonté des plaques de plâtre, c'est là qu'ils ont fait la découverte". 

Arrêté de la mairie de Rennes concernant l'immeuble "Coquelicot" rue Saint-Hélier  - Radio France
Arrêté de la mairie de Rennes concernant l'immeuble "Coquelicot" rue Saint-Hélier © Radio France - Nina Valette

A LIRE AUSSI  : Rennes : une partie des habitants de l'immeuble "coquelicot" peuvent retourner chez eux

La mairie de Rennes décide alors de lancer une nouvelle procédure devant le tribunal administratif qui va, d'ici jeudi, désigner en référé un troisième expert. Celui-ci aura 24 heures pour rendre son rapport. 

En attendant, les trois derniers locataires présents dans l'immeuble sont relogés. Les quatre commerces au rez-de-chaussée peuvent rester ouverts. "Il n'y a pas de symptômes suffisamment importants pour les évacuer. Il s'agit surtout d'une mesure de précaution. Puis les locataires restent le jour et la nuit contrairement aux commerçants", raconte Cyrille Morel. 

A LIRE AUSSI : Rennes : "l'immeuble au coquelicot" rue Saint-Hélier menace de s'effondrer, les locataires évacués

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu