Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Rennes : un mois après la mort du SDF Cyril, la générosité perdure dans le quartier

-
Par , France Bleu Armorique

Après sa mort, le quartier d'Isly avait rendu hommage à Cyril. Un mois plus tard, Roch et Rachel ont adopté le chien du sans domicile fixe grâce à une cagnotte lancée par les commerçants du secteur. Depuis, la générosité perdure.

Roch et Rachel avec Triskell, le chien de Cyril que le couple de restaurateurs a adopté
Roch et Rachel avec Triskell, le chien de Cyril que le couple de restaurateurs a adopté © Radio France - François Rauzy

Rennes, France

Dans le restaurant de Rachel et Roch, le 2R Cook, Triskell reste sage. Un panier est prévu pour l'animal derrière la caisse. "Il aime bien les canapés" admet Roch dans un sourire. "Mais c'est un chien de la rue, je me demandais vraiment comment il allait s'adapter à l'intérieur, s'il allait pas tout me défoncer... Mais non, il a été vachement bien élevé ce chien !"

Après la mort de Cyril, une employée du C & A des Trois Soleils, Marlène, accompagnée de ses collègues, avait lancée une cagnotte, aidée par Roch, Rachel, ainsi que Delphine et Kate de la bouquinerie du centre commercial. Au total, cinq cents euros avaient été récoltés, de quoi permettre au couple de restaurateurs de récupérer le chien à la fourrière. Une promesse faite par Roch à Cyril de son vivant.

Mais la générosité des habitants du quartier ne s'est pas arrêtée là. "Il y a plein de gens qui viennent nous voir, qui continuent à nous donner des sous. Encore la semaine dernière, j'ai quelqu'un qui est venu donner cinquante balles (sic) !" s'étonne Roch. Pourquoi ? "Parce que tout le monde aimait sincèrement Cyril. Il disait souvent que son boulot à lui, c'était de sourire aux gens. Il avait beaucoup d'amis."

Des amis et des habitants du quartier qui auraient transféré leur affection pour Cyril envers son chien Triskell selon Roch : "Je ne m'étais pas rendu compte à quel point Cyril faisait le lien entre tous ces gens-là. Parce que c'est vraiment toutes catégories sociales confondues quoi, ça va du SDF au médecin à la retraite, le médecin qui soignait Cyril qui est venu nous donner de l'argent et nous demander encore récemment si on avait pas besoin de quelque chose !"

Récemment, c'est la mère de Cyril qui a offert un présent aux deux restaurateurs : le panier de Triskell. "Elle souffrait beaucoup de la situation de son fils" explique Roch. A ce jour, une petite stèle en hommage à Cyril est toujours présente devant le centre commercial des Trois Soleils. "Il manque au quartier" conclue Roch.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu