Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Rennes : une conférence d'Alliance Vita interrompue par une centaine de militants LGBT et féministes

-
Par , France Bleu Armorique

Une conférence d'Alliance Vita, connue pour ses positions contre la PMA et le mariage pour tous, a été interrompue ce lundi soir par une centaine de militants LGBT et féministes à Rennes. Ils ont fait irruption vers 20h dans l'auditorium la maison des association.

Capture d'écran d'une vidéo postée sur la page de Nous Toutes 35.
Capture d'écran d'une vidéo postée sur la page de Nous Toutes 35. © Radio France

Une conférence d'Alliance Vita a été interrompue ce lundi soir par une centaine de personnes à la maison des associations à Rennes.  

Alliance Vita est connue notamment pour ses positions contre la Procréation Médicalement Assistée (PMA) pour toutes ou le mariage pour tous.  Elle organisait à partir de ce lundi une série de conférences sur le thème "Quel sens à la vie ?".  Vers 20 h, des militants de plusieurs associations féministes comme Nous Toutes 35 ou de défense des droits des personnes LGBT sont entrés dans l'auditorium du bâtiment pour empêcher la tenue de cette soirée.  Le ton est monté, il y a également eu quelques bousculades, selon une membre du collectif Nous Toutes 35.  La police a dû intervenir, mais il n'y a pas eu d'interpellation.

L'association Alliance Vita n'a pas souhaité communiquer après l'annulation de cette conférence.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu