Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Rentrée scolaire en Gironde : le masque, un budget supplémentaire pour les familles

-
Par , , France Bleu Gironde

Obligatoire pour les enfants de plus de 11 ans, c'est-à-dire les collégiens et lycéens, le masque est une nouvelle dépense à prendre en compte dans le budget de la rentrée scolaire.

Le masque sera obligatoire à la rentrée pour les plus de 11 ans.
Le masque sera obligatoire à la rentrée pour les plus de 11 ans. © Maxppp - Maxppp

Les collégiens et les lycéens font leur rentrée le mardi 1er septembre. Une semaine avant, il est l'heure de faire le plein de fournitures scolaires. Cette année, un nouvel accessoire s'ajoute à la panoplie des élèves de plus de 11 ans : le masque, pour lutter contre la circulation du coronavirus. Obligatoire à partir du collège, le masque représente un budget supplémentaire pour les familles. 

Cabas rempli de cahiers, devant le magasin Cultura à Bordeaux Lac, Christine fait le bilan des courses pour sa fille qui rentre en seconde : "On a fait 175 euros de courses, et 25 euros de masques !". La mère de famille ne comprend pas la distinction faite entre les écoles et les entreprises. "Moi, où je travaille, on nous donne deux masques par jour, explique-t-elle. Ça devrait être pareil dans les établissements scolaires". Pour Laura, mère de Tara qui rentre en sixième, le masque en tissu lavable est une option trop incommodante : "_ma fille a du mal à respirer avec, et ne pourra pas le garder toute la journée".  _C'est donc le masque chirurgical qui sera privilégié, bien que plus coûteux. 

Le masque s'invite sur la liste des fournitures scolaires cette année

La FCPE 33 demande la gratuité des masques

Stéphanie Anfray, présidente de la FCPE (Fédération des conseils de parents d'élèves) en Gironde, reproche au ministre de l'Education de considérer le masque comme une fourniture scolaire. "L'association des familles de France a exprimé que pour une famille de quatre personnes, c'est un budget de 200 euros par mois(...) l'allocation de rentrée scolaire augmentée de 100 euros, c'est un coup de pouce pour la rentrée, pas pour les masques. Ils sont là pour une raison de crise sanitaire, ça ne doit pas impacter les familles." La FCPE demande à ce que l'Etat prenne en charge le coût des masques, en assurant une distribution gratuite via les établissements scolaires. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess